Imprimer

SFR play, Amazon, Netflix : un marché de la vidéo à la demande en pleine expansion en France

le 22 05 2018

Début mai 2018, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ont publié une étude conjointe sur le marché de la vidéo à la demande par abonnement (VàDA ou VOD) en France.

Un marché récent dominé par Netflix, SFR Play et Amazon Prime

Le terme VàDA (vidéo à la demande par abonnement) désigne les services qui proposent un catalogue de contenus audiovisuels consommables à la demande de l’utilisateur et au moment choisi par lui et dont l’accès est conditionné à la souscription d’un abonnement.

Les services de VàDA relèvent du régime des services de médias audiovisuels à la demande (SMAD) défini en droit européen et en droit français. Une partie de l’encadrement juridique actuel pourrait évoluer prochainement dans le cadre de la révision de la réglementation européenne.

Selon l’étude, le marché de la VàDA en France a atteint 249 millions d’euros en 2017 (contre 131 millions en 2016). Ce marché est en très forte croissance depuis 2014, année de l’arrivée de Netflix en France, et du renforcement des campagnes de promotion de ce type de services. En 2017, 65 services de VàDA étaient actifs en France, soit trois fois plus qu’en 2010.

Près d’un service sur cinq n’est pas déclaré en France, dont les trois les plus importants : Netflix (Pays-Bas), Amazon Prime Video (Royaume-Uni) et SFR Play (Luxembourg). Quatre services sur cinq ont un positionnement spécifique (manga, jeunesse, musique, documentaire, etc.), par opposition aux services généralistes comme Netflix. Près de la moitié des services dépendent d’un groupe ayant une activité d’édition ou de distribution de télévision.

Quelles perspectives d’évolution ?

Le marché français est moins développé que celui de plusieurs autres pays européens, en chiffre d’affaires comme en pénétration du fait de ses spécificités.

Le modèle de VàDA reste encore modeste face à la télévision "à l’ancienne" et les 3,3 milliards d’euros dépensés par les ménages français (en 2016). Les téléspectateurs français bénéficient d’une offre gratuite conséquente, avec notamment 27 chaînes de la télévision numérique terrestre (TNT) et les rediffusions ("replays"), ainsi que les bouquets inclus dans les offres des opérateurs. La croissance du marché de la VàDA en France est ainsi conditionnée par la propension à payer du consommateur pour des offres exemptes de publicité.

Mots clés :

Rechercher