Société : 5% des hommes et des femmes ne veulent pas d’enfant [20140217]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Société : 5% des hommes et des femmes ne veulent pas d’enfant

le 17 02 2014 Archives.

Combien de personnes font le choix de ne pas avoir d’enfant ? Quelles raisons donnent-elles à leur choix ? Telles sont les questions auxquelles répond l’étude "Rester sans enfant : un choix de vie à contre-courant" publiée par l’Institut national d’études démographiques (Ined) en février 2014.

L’infécondité volontaire, ou le choix pour des femmes et des hommes de ne pas devenir parent, est très minoritaire en France : 5% des femmes et des hommes interrogés déclarent ne pas vouloir d’enfant. Cette proportion n’a pas augmenté depuis deux décennies. Statistiquement, déclarer ne pas vouloir d’enfant est plus fréquent pour les personnes qui ne sont pas en couple, pour les femmes diplômées et les hommes peu diplômés, ou en fin de vie féconde. Les personnes qui ont fait le choix d’une vie sans enfant évoquent fréquemment le fait d’"être bien sans enfant" et de "vouloir rester libre". Les raisons matérielles et de santé sont peu évoquées.

Selon une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publié en 2013, l’infécondité définitive – être sans enfant en fin de vie féconde - concerne 13,5% des femmes nées entre 1961 et 1965, contre 21% des hommes nés sur la même période. L’infécondité définitive est en légère augmentation ces dernières années.

Mots clés :

Rechercher