Société : favoriser l’inclusion numérique [20131129]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Société : favoriser l’inclusion numérique

le 29 11 2013 Archives.

Le Conseil national du numérique (CNNum) a remis son rapport "Citoyens d’une société numérique" à la ministre chargée de l’Économie numérique le 26 novembre 2013. Ce rapport propose de s’appuyer sur les usages et l’éducation au numérique pour réduire les inégalités sociales.

Pour le CNNum, la lutte contre la fracture numérique, en tant que principe d’action des politiques publiques, ne suffit plus (80% des foyers sont aujourd’hui équipés d’un terminal et d’un accès internet). La question de l’appropriation par chacun des technologies numériques s’impose, car elle conditionne l’inclusion numérique (ou e-inclusion), c’est-à-dire l’inclusion de l’individu dans une société et une économie où le numérique joue un rôle essentiel.

Le CNNum préconise de faire de l’accès à internet et à ses ressources un droit effectif, par une politique d’accompagnement, notamment pour faciliter les démarches administratives. Il propose de mettre à disposition de chaque citoyen un " trousseau numérique" comportant un espace de stockage pour les documents administratifs et une domiciliation numérique. Des tarifs sociaux ciblés pour internet et le mobile devraient également être développés.

Au-delà de l’utilisation d’internet, le CNNum considère qu’il est indispensable que chacun soit en capacité d’utiliser le numérique dans tous les aspects de sa vie. Ceci nécessite de former massivement à la "littératie numérique" (bouquet de compétences et de savoirs numériques) de l’enfance à l’âge avancé, et d’intégrer la littératie numérique dans les pratiques professionnelles des formateurs (enseignants, travailleurs sociaux, etc.).

Le rapport comporte également un volet emploi. Le CNNum préconise un  "dispositif d’accès à l’emploi numérique" ciblant les jeunes et les populations désavantagées. Il indique que le numérique sera à l’origine de 400 000 nouveaux emplois d’ici à 2015. Enfin, le CNNum estime qu’il est nécessaire de diffuser la culture numérique auprès des décideurs des secteurs public et privé, car ceux-ci réduisent souvent le numérique à une question technique et un secteur d’opportunités économiques en oubliant ses enjeux politiques et sociaux.

Rechercher