Sport : le bilan de la lutte antidopage en 2005| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Sport : le bilan de la lutte antidopage en 2005

le 12 07 2006 Archives.

Le 3ème rapport annuel d’activité du Conseil de prévention et de lutte contre le dopage (CPLD) mis en ligne le 28 juin est également le dernier. La loi du 5 avril 2006 sur la lutte contre le dopage et à la protection de la santé des sportifs a en effet mis en place l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).

Le rapport révèle que sur les 8 805 échantillons prélevés en 2005, le Conseil constate moins de cas de dopage qu’en 2004. Il reconnaît cependant qu’il est difficile de quantifier les parts respectives d’une « diminution de l’importance des conduites dopantes » et d’une « moindre capacité des contrôles à les identifier ». Les substances les plus fréquemment retrouvées lors de contrôles sont notamment le cannabis (27%) et les anabolisants (15,4%). Les sports les plus contrôlés : le cyclisme, le culturisme/haltérophilie/force athlétique, l’athlétisme et l’équitation. Le CPDL a pris 54 décisions et prononcé 10 relaxes. En 2005, le CPLD a inauguré un nouveau type d’opérations de sensibilisation sous forme de contrôles anonymes, comme lors du marathon de Paris.

Les fédérations sportives internationales et l’Agence mondiale antidopage sont toujours compétentes pour les contrôles antidopage lors des compétitions internationales. Mais, à leur demande, l’AFLD pourra mener des opérations de contrôle lors de manifestations sportives internationales se déroulant sur le territoire français.

Rechercher