Sport : mondialiser la lutte contre le dopage| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Sport : mondialiser la lutte contre le dopage

le 7 02 2007 Archives.

La première "Conférence des Parties de la Convention internationale contre le dopage dans le sport" se tient à Paris du 5 au 7 février 2007. Elle réunit les Etats ayant ratifié le texte adopté à l’unanimité par la Conférence générale de l’Unesco le 19 octobre 2005.

Cette convention a pour ambition d’harmoniser à l’échelle planétaire les règlements concernant le dopage dans tous les sports quel que soit le niveau auquel ils sont pratiqués. Il s’agit notamment de donner un caractère juridiquement contraignant au respect des principes énoncés dans le Code mondial antidopage établi en 2003 par l’Agence mondiale antidopage (AMA). Cet organisme a été créé à l’initiative du Comité international olympique et des gouvernements réunis à Lausanne en février 1999. C’est un organisme indépendant de droit privé dont les recommandations, jusqu’alors, ne liaient pas juridiquement les gouvernements.

La Convention est entrée en vigueur le 1er février 2007. La conférence des parties vise à préciser les modalités pratiques de sa mise en oeuvre (adoption de la liste des substances et procédés interdits pour 2007, définition d’un mécanisme de suivi, etc...). En France une loi organisant la lutte anti-dopage a été promulguée le 5 avril 2006, mais la loi autorisant la ratification de la Convention internationale n’est parue au Journal officielJournal officielJournal de la République française dans lequel sont publiés les lois et les règlements. que le 1er février 2007.

Rechercher