Sport et paris en ligne : mieux prévenir les matchs truqués| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Sport et paris en ligne : mieux prévenir les matchs truqués

le 26 11 2012 Archives.

Comment éviter que le développement des paris sportifs sur internet nuise à la sincérité des compétitions sportives ? Tel est le thème de réflexion soumis en juillet 2011 au groupe de travail coordonné par le président de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), Jean-François Vilotte. Le groupe de travail, qui a présenté ses conclusions le 20 novembre 2012, privilégie deux axes d’action : la prévention des affaires liées aux paris sportifs (trucage de matchs, manipulation des résultats, corruption sportive) et la formation des acteurs des compétitions sportives.

Le groupe de travail préconise que les fédérations sportives, les ligues professionnelles et les organisateurs de manifestations sportives adoptent un code de bonnes pratiques, qui devrait notamment prévoir :

  • Des actions de sensibilisation et de formation des acteurs des compétitions sportives sur les règles en vigueur et les risques encourus.
  • Des règles d’organisation des compétitions permettant de restreindre l’accès aux sites de jeux en ligne dans les lieux où se déroulent les épreuves sportives.
  • La désignation au sein de chaque fédération d’un "délégué intégrité", personne de référence pour toutes les questions relatives aux paris sportifs.

La ministre des sports a accueilli favorablement ces propositions. Elle a notamment annoncé :

  • L’amélioration de la formation et de la sensibilisation des acteurs du sport (joueurs, arbitres, entraineurs, éducateurs sportifs, médecins, etc.) sur les risques judiciaires et réglementaires relatifs à l’interdiction de parier.
  • La mise en place d’un poste de "délégué intégrité" par le Comité national olympique et sportif français (Cnosf) au sein de chaque fédération au sein de chaque fédération début 2013.
  • La publication au début 2013 du décret d’application de la loi du 1er février 2012 permettant aux fédérations de vérifier que les acteurs d’une compétition n’ont pas effectué de paris en ligne sur les épreuves auxquelles ils ont pris part, en qualité de sportif, ou au titre de l’organisation.

Mots clés :

Rechercher