Surendettement en 2011 : typologie des ménages touchés| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Surendettement en 2011 : typologie des ménages touchés

le 19 02 2013 Archives.

La Banque de France a publié le 18 février 2013 les résultats de l’enquête typologique sur le surendettement des ménages en 2011. Cette enquête est réalisée à partir des données extraites des 202 874 dossiers déclarés recevables en 2011.

L’enquête a pour but de déterminer les caractéristiques des ménages surendettés. Comme les années précédentes, ce sont en majorité les personnes seules (64,2%) et n’ayant pas d’enfant à charge (51,8%) qui sont les plus touchées. Si les classes d’âge de 35 à 54 ans sont les plus représentées, il apparaît cependant que la population surendettée tend à vieillir (23,6% des surendettés ont plus de 65 ans et 8,4% plus de 65 ans). Dans 78,6% des cas, les personnes surendettées sont locataires mais la part des propriétaires augmente légèrement en raison, notamment, d’inflexions dans la pratique des commissions de surendettement qui ne jugent plus forcément un dossier de surendettement irrecevable quand un bien immobilier est recensé. Par ailleurs, 47,6% des personnes surendettées sont soit au chômage, soit sans profession, soit sans activité (invalidité, congé parental...) et le niveau de leurs ressources reste faible (48,7% ont des ressources inférieures ou égales au Smic, 10,7% au RSA socle pour deux personnes). En conséquence, 52,5% des dossiers se caractérisent par une absence de capacité de remboursement. L’endettement est le plus souvent mixte, combinant des dettes à la consommation (crédits renouvelables, découverts...) et des arriérés de charges courantes (dettes de logement, d’énergie, dettes fiscales...).

En 2011, le niveau d’endettement moyen par dossier s’établit à 36 500 euros, contre 34 460 euros en 2010.

Mots clés :

Rechercher