Le surendettement en 2015 : quels sont les ménages touchés ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Le surendettement en 2015 : quels sont les ménages touchés ?

le 8 02 2016

La Banque de France a publié, le 2 février 2016, les résultats de l’enquête typologique sur le surendettement des ménages en 2015. Cette enquête est réalisée à partir des données extraites des 197 731 dossiers déclarés recevables par les commissions de surendettement en 2015. En 2015, le nombre de dossiers déposés à la Banque de France est en baisse (217 302 dossiers déposés en 2015 contre 230 964 en 2014).

Comme les années précédentes, ce sont en majorité les personnes vivant seules (65,2%) et n’ayant pas de personnes à charge (52%), qui sont le plus touchées. Les classes d’âge de 35 à 54 ans sont les plus représentées (53,1%). Dans 76,8% des cas, les personnes surendettées sont locataires, mais la part des propriétaires et accédants à la propriété continue d’augmenter légèrement en raison, notamment, d’inflexions dans la pratique des commissions de surendettement qui ne jugent plus forcément un dossier de surendettement irrecevable quand un bien immobilier est recensé. Par ailleurs, 51,1% des personnes surendettées sont soit au chômage, soit sans profession, soit sans activité (invalidité, congé maladie de longue durée, congé parental). Leur niveau de revenu reste faible : 75,8% ont des ressources mensuelles inférieures ou égales à 2 000 euros, 50,8% ont des ressources inférieures au Smic. En conséquence, plus d’un dossier sur deux (52,8% en 2015 contre 53,5% en 2014) se caractérise par une absence de capacité de remboursement. L’endettement est le plus souvent mixte, combinant des dettes à la consommation (crédits renouvelables, découverts, etc.) et des arriérés de charges courantes (dettes de logement, d’énergie, d’impôts, etc.). La part des dossiers comportant un endettement immobilier pour l’acquisition d’un logement ou la réalisation de travaux augmente (13% en 2015) et cette tendance entraîne une hausse de l’encours moyen des dossiers.

En 2015, le niveau d’endettement moyen par dossier s’établit à 41 254 euros, contre 40 253 euros en 2012. Hors dettes immobilières, l’encours moyen s’établit à 27 325 euros.

Mots clés :

Rechercher