Système de retraite : quelles perspectives à compter de 2015 ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Système de retraite : quelles perspectives à compter de 2015 ?

le 12 06 2015 Archives.

Le Conseil d’orientation des retraites (Cor) a publié le 10 juin 2015 son deuxième rapport annuel sur les évolutions et les perspectives des retraites en France. Le Cor présente, à législation inchangée, les caractéristiques du système de retraite à l’horizon 2060.

Le Cor indique que le rapport actifs/retraités devrait se dégrader, passant de 1,7 cotisant par retraité en 2018, à 1,4 à partir de la fin des années 2040, pour ensuite rester quasi-stable jusqu’en 2060.

A partir de 2015, la pension moyenne des retraités devrait augmenter moins vite que le revenu d’activité moyen. Cette évolution serait le résultat de l’indexation sur l’inflationInflationPerte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix. (et non plus sur les revenus d’activité) des droits acquis en cours de carrière et des pensions liquidées. Le Cor précise que le rapport entre ces deux moyennes ne peut être interprété directement en termes d’écart de niveaux de vie entre retraités et actifs, car d’autres éléments doivent être pris en compte, comme le fait d’avoir ou non des enfants à charge, des revenus du patrimoine, etc.

Enfin, le système de retraites devrait rester déficitaire (-0,4% du PIB) jusqu’en 2020. Au-delà, les résultats des projections diffèrent selon le scénario économique envisagé. Dans les scénarios les plus optimistes (taux de chômage de 4,5%, croissance des revenus d’activité entre 1,8% et 2% par an), l’équilibre financier pourrait être assuré dès le milieu des années 2020 et des excédents seraient ensuite constatés. A l’inverse, dans le scénario le plus pessimiste (taux de chômage de 7%, croissance des revenus d’activité de 1% par an), le déficit serait de plus de 1% du PIB en 2040 et d’un peu plus de 1,5% en 2060.

Les perspectives ainsi dressées par le Cor doivent permettre au Comité de suivi des retraites, créé par la loi du 20 janvier 2014, de déterminer si le système de retraite respecte ses objectifs (pérennité financière, niveau de vie satisfaisant pour tous les retraités, équité entre les assurés). Le cas échéant, le Comité formule des recommandations qui sont adressées au GouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale., au ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. et aux régimes de retraites. Sur la base de ces recommandations, le Gouvernement consulte les partenaires sociaux, puis présente au Parlement les suites qu’il entend donner à ces propositions.

Mots clés :

Rechercher