Télévision connectée : l’avis de la CNIL | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Télévision connectée : l’avis de la CNIL

le 28 09 2012 Archives.

Dans une note du 20 septembre 2012, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) analyse les enjeux de la télévision connectée à l’Internet pour la protection de la vie privée.

Apparue sur le marché en 2009, la télévision connectée offre de nouveaux services aux téléspectateurs, comme la télévision de rattrapage, la vidéo à la demande ou l’accès aux plateformes de vidéos en ligne. Elle permet désormais à l’usager d’interagir au moyen de nombreux supports sur les réseaux sociaux. Selon un rapport remis en décembre 2011 au MinistèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’industrie, le nombre de foyers qui utiliseraient effectivement la télévision connectée est estimé à 7,4 millions. La CNIL souligne que la télévision connectée pose la question de la protection du consommateur, de sa vie privée et de ses données personnelles. Ce profilage plus fin du téléspectateur internaute, notamment à des fins publicitaires, appelle une meilleure information des personnes concernées sur le respect de leurs droits. La CNIL va également formuler des préconisations à l’endroit des équipementiers, chaînes et fournisseurs d’accès internet.

La CNIL participe aux travaux de la Commission de suivi du Conseil supérieur de l’audiovisuel, installée en février 2012, sur les usages de la télévision connectée. Cette commission, qui réunit des chaînes de télé, des producteurs, des acteurs publics et privés de l’Internet, ainsi que des associations de consommateurs, a pour objectif “de suivre et de quantifier les démarches nouvelles” induites par l’arrivée de la télévision connectée.

Rechercher