Tourisme : 12 millions de visites dans les lieux de mémoire en 2016| vie-publique.fr | Actualités | En bref

Imprimer

Tourisme : 12 millions de visites dans les lieux de mémoire en 2016

le 23 11 2017

L’Observatoire économique de la Défense publie une étude sur la spécificité du tourisme de mémoire, dont de nombreux sites sont placés sous la responsabilité du MinistèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de la défense.

Qu’est-ce que le tourisme de mémoire ?

L’activité touristique de mémoire consiste à visiter des sites mémoriels qui regroupent :

  • les sites témoins (plages du Débarquement, champs de batailles) ;
  • les sites commémoratifs (lieux de recueillement, monuments, cimetières) ;
  • des sites informatifs (lieux de témoignage, circuits, routes) ;
  • des sites pédagogiques (musées).

Parmi ces sites, figurent les "hauts lieux de la mémoire nationale" du ministère de la défense dont la liste a été établie par un arrêté du 20 mars 2014. Les neuf sites répondent à trois critères :

  • liés à la mémoire des conflits contemporains depuis 1870 ;
  • caractère national et emblématique d’un aspect des conflits contemporains ;
  • entretenus par le ministère de la défense ou sous sa responsabilité, afin de perpétuer la mémoire des conflits contemporains et de maintenir le lien armée-nation.

Quelle est la fréquentation touristique ?

En 2016, 12 millions de visiteurs ont fréquenté les lieux de mémoire. Les scolaires représentent 12,3% des visites.

La fréquentation est concentrée sur certains territoires. La Normandie (plages du Débarquement, cimetières militaires) comptabilise 4 millions de visites, l’Ile-de-France 2,2 millions, les Hauts-de-France 2,2 millions, le Grand Est 1,9 millions.

Elle évolue aussi selon les commémorations. Par exemple, elle augmente de 37% dans le Grand Est en raison du centenaire de la bataille de Verdun.

Mots clés :

Rechercher