Imprimer

Travail : 5% des seniors de 65 à 74 ans en emploi

le 4 décembre 2018

Dans l’édition 2018 du Portrait social de la France, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) fait le point sur les actifs seniors (plus de 65 ans) en recensant les effectifs, le niveau de vie, les activités et le patrimoine de ces populations nées entre 1944 et 1952. Depuis plus de 10 ans, le taux d’emploi des 65 ans ou plus a quasiment triplé, passant de 1,1% en 2006 à 3% en 2017.

Quels sont les profils des seniors actifs ?

Les actifs de 65 à 74 ans sont majoritairement des hommes, en bonne santé, plus diplômés que leurs cadets de 60-64 ans et résidant dans l’agglomération parisienne.

41% des personnes de 65 à 74 ans en emploi sont non salariées contre 24% parmi les plus jeunes de 60 à 64 ans. Cette surreprésentation peut résulter du manque d’attractivité du niveau de la pension comme de la difficulté à trouver un repreneur.

La part des contrats à temps partiel prend de l’ampleur avec l’âge. Plus de la moitié des 65-74 ans qui occupent un emploi avec un horaire de travail habituel travaillent à temps partiel, contre un peu moins d’un tiers des 60-64 ans.

Quatre profils types de personnes en emploi après 65 ans se dégagent :

  • les employées peu diplômées à temps partiel ;
  • les très diplômés et très qualifiés urbains ;
  • les commerçants ;
  • les agriculteurs âgés.

Quels facteurs peuvent favoriser l’emploi des seniors de 65 ans et plus ?

La hausse de l’emploi des seniors est liée aux politiques publiques, notamment les réformes des systèmes de retraite, de préretraite, d’assurance chômage et l’assouplissement, depuis 2004, des conditions de cumul emploi-retraite.

Ont également contribué à cette évolution l’augmentation de l’espérance de vie et celle du niveau de qualification des générations concernées.

La crise de 2008 et la hausse du chômage ont pu aussi retarder l’acquisition de droits nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein pour des personnes à carrière incomplète.

En parallèle à la progression de l’emploi des seniors de plus de 65 ans, le taux d’emploi continue à baisser progressivement avec l’âge. Il passe de 44% à 60 ans à 10,3% à 65 ans et 1,6% à 74 ans. Plusieurs seuils marquent cette diminution. Le premier, à l’âge de 62 ans, correspond à l’ouverture des droits à la retraite. Le second, à 65 ans, correspond à l’âge qui permet de recevoir une retraite à taux plein.

Mots clés :

Rechercher