Travail : débat sur la revalorisation a minima du Smic en 2010| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Travail : débat sur la revalorisation a minima du Smic en 2010

le 16 12 2009 Archives.

Selon le ministère du travail, la prochaine revalorisation du salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) sera égale à l’application du seul taux obligataire (cumul du taux d’inflation et de la moitié de la progression de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier). Cette revalorisation portera le Smic horaire à 8,86 euros au 1er janvier 2010 (contre 8,82 euros depuis le 1er juillet 2009).

Ce choix rejoint les conclusions du groupe d’experts présidé par M. Paul Champsaur et chargé, depuis la loi du 3 décembre 2008, de donner un avis sur l’évolution du salaire minimum. Dans le rapport présenté le 30 novembre 2009, les experts préconisent de limiter la hausse du Smic aux obligations légales, afin de ne pas risquer de compromettre la santé économique et financière des entreprises, déjà fragilisées par la conjoncture, et de ne pas nuire au redémarrage de l’emploi. En revanche, le PS qualifie cette décision comme étant "injuste socialement et dramatique économiquement", car « la France n’est pas sortie de la crise » et que « le soutien au pouvoir d’achat des ménages devrait être une priorité pour assurer une reprise durable ».

Environ 2,6 millions de salariés ont bénéficié de la revalorisation du Smic au 1er juillet 2009. Les salariés rémunérés sur la base du Smic sont particulièrement nombreux dans les petites entreprises ; ils travaillent fréquemment à temps partiel et dans les secteurs du commerce et des services.

Mots clés :

Rechercher