Travail : faciliter l’accès à la formation continue | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Travail : faciliter l’accès à la formation continue

le 22 06 2007 Archives.

Dans sa Note de veille du 11 juin 2007, le Centre d’analyse stratégique s’interroge sur les moyens d’accroître l’efficacité de la formation professionnelle continue, qui fait l’objet de nombreuses critiques.

Le Centre d’analyse stratégique relève tout particulièrement que l’accès à la formation professionnelle continue en entreprise est très inégal : il dépend du niveau de diplôme et de qualification initial et ne profite guère aux moins qualifiés. Face à ces inégalités, il recommande l’intervention de l’Etat. Son action pourrait notamment s’appuyer sur la mise en place d’un droit individuel à la formation (DIF), à la « transférabilité » étendue entre entreprises et entre branches, et sur un soutien accru en termes de reconnaissance des qualifications acquises et de montants des financements alloués au congé individuel de formation, dispositif de formation de plus longue durée encore trop peu utilisé.

La loi du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue socialDialogue socialComprend tous les types de négociation, de consultation ou d’échanges d’informations entre les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs sur des questions présentant un intérêt commun relatives à la politique économique et sociale. a instauré le droit individuel à la formation : chaque salarié peut disposer d’un crédit de 20 heures de formation par an, cumulables sur 6 ans et, lorsqu’un accord de branche le prévoit, transférables d’une entreprise à une autre.

Rechercher