Travailler pendant sa retraite : une situation plus fréquente (2006-2012)| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Travailler pendant sa retraite : une situation plus fréquente (2006-2012)

le 10 06 2013 Archives.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié en juin 2013 une étude sur les trajectoires de fin de carrière des personnes aujourd’hui à la retraite, sur les situations de cumul emploi-retraite et sur les intentions de départ des personnes qui sont encore en emploi.

En 2012, deux tiers des retraités âgés de 60 à 69 ans (ayant travaillé après 50 ans) sont passés directement de l’emploi à la retraite. Pour le tiers restant, les trajectoires de fin de carrière sont marquées par le chômage, les problèmes de santé ou de handicap (invalidité ou longue maladie), la préretraite ou encore les contraintes familiales (prise en charge d’un enfant ou d’un parent âgé, transfert d’une affaire, etc.).

Travailler pendant sa retraite est plus fréquent aujourd’hui. En 2012, 7% des retraités âgés de 60 à 69 ans, ayant travaillé après 50 ans, occupent un emploi, proportion qui a doublé par rapport à 2006 (les conditions du cumul emploi-retraite ont été assouplies en 2009). La moitié de ces retraités déclarent travailler principalement parce que leur retraite "ne suffit pas pour vivre aujourd’hui", 7% car "cela leur permet de cotiser plus pour améliorer leur retraite de demain", 1% pour ces deux raisons et 43% pour des raisons non financières. Dans les cas d’un cumul emploi salarié-retraite, il s’agit très souvent d’un temps partiel. Le cumul emploi-retraite concerne un peu plus les hommes, les cadres et les diplômés du supérieur ainsi que les emplois non salariés (commerçants et professions libérales notamment).

En 2012, les personnes âgées de 50 à 59 ans qui occupent encore un emploi envisagent d’arrêter de travailler à 61,4 ans en moyenne, soit 1,5 an de plus que les personnes du même âge en 2006.

Mots clés :

Rechercher