Turquie : l’avis du Conseil européen sur son adhésion| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Turquie : l’avis du Conseil européen sur son adhésion

le 21 12 2004 Archives.

Lors du Conseil européen le 17 décembre 2004, les chefs d’Etat et de gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. des 25 Etats membres de l’Europe ont décidé d’ouvrir des négociations d’adhésion avec la Turquie le 3 octobre 2005.

Le Conseil européen attend que la Turquie poursuive ses efforts de réforme, dans le droit comme dans les faits, et dans tous les domaines "notamment en ce qui concerne les libertés fondamentales et le respect intégral des droits de l’homme". Ce processus de réforme sera suivi par la Commission européenne, en particulier pour ce qui est de "la mise en oeuvre de la politique de tolérance à l’égard de la torture et des mauvais traitements". Concernant les différends frontaliers non résolus (Chypre), le Conseil européen se félicite des premiers contacts qui ont été noués. Au besoin, ces différends pourront être portés devant la Cour internationale de justice afin d’être résolus.

Rechercher