Imprimer

L’Autriche prend la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne

le 4 07 2018

L’Autriche préside le Conseil de l’Union européenne du 1er juillet au 31 décembre 2018. En succédant à l’Estonie et à la Bulgarie, elle achève le trio actuel des présidences. La présidence du Conseil est exercée pendant six mois par chaque État membre par rotation.

Les priorités de la présidence autrichienne : “Une Europe qui protège”

L’Autriche a annoncé la mise en avant de trois thèmes pour sa présidence :

En outre, la présidence autrichienne doit gérer deux dossiers importants d’ici fin 2018 : les négociations sur le futur budget européen 2021-2027 et sur le Brexit, prévu en mars 2019.

Une plus grande subsidiarité au niveau européen

Pour permettre “une Europe qui protège”, la présidence autrichienne entend renforcer le principe de subsidiaritéSubsidiaritéPrincipe qui consiste à réserver uniquement à l’échelon supérieur ce que l’échelon inférieur ne pourrait effectuer que de manière moins efficace.. L’UE doit se concentrer sur les domaines fondamentaux (sécurité, commerce, etc.) et les États membres et les régions disposer de plus de compétences dans les autres domaines.

"Nous souhaitons être plus proches des citoyens et intégrer davantage le modèle de la subsidiarité", a déclaré le chancelier autrichien, le 6 juin 2018, à l’occasion de la réunion informelle du conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. à la représentation permanente de l’Autriche auprès de l’UE.

La présidence autrichienne de l’UE sera le dernier semestre complet avant les élections européennes, qui se tiendront du 23 au 26 mai 2019.

Mots clés :

Rechercher