Union européenne : des aides d’Etat encore fortes| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Union européenne : des aides d’Etat encore fortes

le 14 12 2005 Archives.

La Commission européenne a rendu public le 9 décembre 2005 un tableau de bord des aides accordées par les États européens en 2004.

L’objectif de réduction des aides d’Etat, fixé par la « stratégie de Lisbonne », n’a pas été atteint en 2004. La baisse constatée dans les 15 anciens pays membres a été compensée par une hausse dans les nouveaux pays adhérents. En chiffres absolus, l’Allemagne arrive en tête avec des aides estimées à 17 milliards d’euros, devant la France (9 milliards) et l’Italie (7 milliards). Mais en pourcentage du PIB, c’est Malte qui arrive en tête (3,1%) suivie de la Finlande (1,7%). En France, les aides ne représentent que 0,5% du PIB.

La diminution des aides d’Etat est une exigence de la « stratégie de Lisbonne » mise en place en 2000 pour faire de l’Union européenne "l’économie du monde la plus compétitive" à l’horizon 2010. Ces aides sont considérées comme source de distorsion d’une concurrence jugée génératrice de compétitivité. Aussi la Commission appelle les Etats à mieux cibler leurs aides et, si besoin, à plutôt se tourner vers des mesures générales de type réglementaire.

Rechercher