Universités : un diagnostic de leur situation financière [20160111]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Universités : un diagnostic de leur situation financière

le 11 01 2016

Chargées d’établir un diagnostic de la situation financière des universités, les Inspections générales de l’Administration générale de l’Éducation nationale et de la Recherche (IGAENR) et des Finances (IGF) ont publié leur rapport le 28 décembre 2015. Le diagnostic porte sur un périmètre de 75 établissements, complété par l’étude approfondie d’un échantillon de 9 universités.

De 2011 à 2013, les inspections constatent une amélioration de l’équilibre financier des universités (dépenses d’investissements davantage couvertes par la capacité d’autofinancement, augmentation de la trésorerie...). Cependant, les universités restent dépendantes des subventions d’exploitation et la progression des charges de personnel limite leurs marges de manœuvre. Cette évolution n’est pas soutenable à moyen terme et les établissements se voient contraints à une diminution des charges générales (en particulier des dépenses d’entretien) et des dépenses d’investissement.

Pour améliorer durablement leur situation financière, les inspections recommandent d’actionner différents leviers :

  • dynamiser les ressources propres (droits de scolarité, prestations de recherche, activités de formation continue)
  • donner la priorité à la rationalisation de leur parc immobilier : entre 2003 et 2013, les surfaces utilisées par les établissements d’enseignement supérieur ont augmenté de 48 %, ce qui ne correspond pas à l’évolution de la population étudiante ou du nombre de chercheurs
  • profiter de la politique de structuration des sites universitaires pour mutualiser les fonctions supports.

Pour dégager de véritables marges de manœuvre, les inspections concluent à la nécessité pour les établissements de revoir leur offre de formation et leur politique de recherche à l’aune de leur soutenabilité budgétaire.

Mots clés :

Rechercher