Villes : quel avenir pour les contrats de ville ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Villes : quel avenir pour les contrats de ville ?

le 28 07 2005 Archives.

Dans un rapport rendu public mardi 12 juillet 2005, la commission des affaires économiques du Sénat dresse un bilan "en demi-teinte" des 247 contrats de ville, conclus sur la période 2000-2006.

Les auteurs du rapport jugent l’apport de ces contrats "incontestable" ; ils ont eu pour effet "le plus positif" de faire reconnaître le travail des associations. Mais il est par ailleurs reproché aux contrats de ville, d’une part d’être complexes en raison de multiples financements de collectivités, et, d’autre part, de n’avoir atteint que 50% de leurs objectifs. Pour les prochains contrats, le rapport préconise un partenariat "simplifié" entre l’Etat et les villes. Il conviendrait en outre selon le rapport de réviser la liste des sites bénéficiant de la politique de la ville. Celle-ci a été définie en 1996, à partir de données issues du recensement de 1990 : depuis, certaines zones ont évolué positivement ; d’autres, inversement, se sont dégradées.

Les premiers contrats de ville sont nés à la fin des années 1970. Le contrat de ville est un contrat passé entre l’Etat et les collectivités territoriales qui engage chacun des partenaires à mettre en œuvre des actions concertées pour améliorer la vie quotidienne des habitants dans les quartiers connaissant des difficultés (chômage, violence, logement...).

Rechercher