Zone euro : les décisions du Sommet du 26 octobre 2011| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Zone euro : les décisions du Sommet du 26 octobre 2011

le 27 10 2011 Archives.

A la suite du conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. des finances (ECOFIN) du 22 octobre 2011 et du Conseil européen du 23 octobre, les 17 États membres de la zone euroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro. se sont réunis le 26 octobre pour conclure un accord destiné à "rétablir la confiance" et à répondre aux tensions sur les marchés financiers.

Les mesures annoncées concernent notamment la restructuration de la dette grecque, le renforcement du fonds européen de stabilité financière (FESF), la recapitalisation des banques, ainsi que la discipline budgétaire :

  • La dette grecque, de plus de 160 % du PIB actuellement, doit être ramenée à 120 % d’ici 2020. A cette fin, les banques acceptent une décote de 50 % des titres de la dette grecque qu’elles possèdent. L’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) s’engagent à mettre en place d’ici la fin de l’année un 2ème programme d’aide conjointe, à hauteur de 100 milliards d’euros.
  • Il est prévu de porter la capacité de prêts du FESF, à l’origine de 440 milliards d’euros, à 1 000 milliards d’euros. Pour ce faire, un ou plusieurs fonds spéciaux, destinés recevoir le financement d’investisseurs extérieurs privés ou publics (les pays émergents par exemple) seront notamment créés. Les aides accordées par le FESF aux États en difficulté seront accordées avec "une conditionnalité et une surveillance appropriées".
  • Estimée à 106,4 milliards d’euros (dont 8,8 milliards pour les banques françaises, selon l’Autorité bancaire européenne), la recapitalisation des banques doit permettre de porter le niveau de leurs fonds propres "durs" (ratio "Tier One") à 9 % d’ici au 30 juin 2012.
  • Les États de la zone euro s’engagent à adopter la "règle d’or" de l’équilibre budgétaire avant la fin 2012.

A l’issue du sommet européen, les bourses asiatiques ont favorablement accueilli le plan sur la zone euro et le cours de l’euro s’est raffermi à 1,3975 dollar, contre 1,3908 la veille.

Rechercher