Zone euro : déficits en baisse, dettes publiques en hausse| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Zone euro : déficits en baisse, dettes publiques en hausse

le 6 05 2011 Archives.

Le 26 avril 2011, Eurostat, l’office de statistique de l’Union européenne (UE), a publié les chiffres 2010 du déficit budgétaire et de la dette publique de chacun des États membres de l’UE.

En 2010, les déficits publics se sont réduits au sein de la zone euro (17 pays), comme dans l’ensemble de l’UE : la moyenne des déficits publics est ainsi passée de 6,3% à 6% dans la zone euro et de 6,8% à 6,4% dans l’UE. Les déficits publics les plus élevés sont ceux de l’Irlande (32,4%), la Grèce (10,5%), le Royaume-Uni (10,4%), l’Espagne (9,2%), le Portugal (9,1%), la Pologne (7,9%), la Slovaquie (7,9%), la Lettonie (7,7%), la Lituanie (7,1%) et la France (7%).

Dans le même temps, l’endettement des États s’est accru : il est passé de 79,3% en 2009 à 85,1% en 2010 dans la zone euro et de 74,4% à 80% dans l’UE. Au total, 14 États membres ont vu leur dette publique dépasser le seuil de 60% du PIB : la Grèce (142,8%), l’Italie (119,0%), la Belgique (96,8%), l’Irlande (96,2%), le Portugal (93%), l’Allemagne (83,2%), la France (81,7%), la Hongrie (80,2%), le Royaume-Uni (80,0%), l’Autriche (72,3%), Malte (68%), les Pays-Bas (62,7%), Chypre (60,8%) et l’Espagne (60,1%).

Rechercher