Zones urbaines sensibles : les écarts de revenus se creusent [20131219]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Zones urbaines sensibles : les écarts de revenus se creusent

le 19 12 2013 Archives.

L’Observatoire national des zones urbaines sensiblesZone urbaine sensible / Zones urbaines sensiblesZUS (Onzus) a publié son rapport annuel le 18 décembre 2013. Des indicateurs statistiques dressent un état des conditions de vie des habitants des quartiers de la politique de la ville.

L’Onzus indique que certains indicateurs montrent que les écarts (revenus, pauvreté) se creusent entre les zones urbaines sensibles (Zus) et le reste du territoire depuis 2008. Le revenu moyen des habitants des Zus (par unité de consommation) a ainsi quasiment stagné entre 2008 et 2010, alors qu’il est reparti à la hausse entre 2009 et 2010 tant dans les zones urbaines voisines que dans le reste de la France métropolitaine. Défavorisées par rapport au reste du territoire, les Zus ne forment toutefois pas un ensemble uniforme. En 2010, le revenu fiscal moyen des habitants des Zus est de 12 542 euros annuels (par unité de consommation). Mais les 10% des Zus les plus modestes ont un revenu médian inférieur à 7 407 euros, tandis que dans les 10% des Zus les plus "aisées", il est supérieur à 14 202 euros.

Actuellement débattu au ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat., le projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit de centrer la politique de la ville sur la réduction des écarts entre les zones prioritaires et les autres. La nouvelle géographie prioritaire doit cibler 1 200 quartiers prioritaires, désignés sur un critère unique (concentration de la pauvreté calculée à partir du revenu des habitants). L’Onzus doit fusionner avec le comité de suivi et d’évaluation de l’Agence nationale à la rénovation urbaine (Anru), pour créer un observatoire national de la politique de la ville chargé de mesurer l’évolution des inégalités et des écarts de développement au sein des unités urbaines.

Mots clés :

Rechercher