Imprimer

Les mots du dossier

le 30 05 2018

Extrait du dossier "La fin du clivage gauche-droite ?" du n° 404 des Cahiers français, publié en mai 2018 à la Documentation française

Affaiblissement du clivage gauche-droite
Les raisons de l’affaiblissement de ce clivage sont multiples : alternances et cohabitations, érosion du bipartisme, affaiblissement idéologique, uniformisation du langage politique, etc. Il se manifeste souvent par l’augmentation du taux d’abstentionAbstentionNon participation à un scrutin et par une plus grande « volatilité » des électeurs.

Centrisme
Attitude ou conception politique de ceux qui se situent au centre de l’échiquier politique (ni à gauche, ni à droite) et qui refusent les positions extrêmes. Le centrisme vise à transformer et adapter la société de façon progressive et pragmatique en conciliant le changement et la continuité.

Clivage
Action de cliver. Un clivage est une fracture, une division au sein d’un groupe, d’une organisation ou de l’opinion. En politique, il se manifeste par une division durable, un fractionnement ou une séparation des groupes sociaux, des partis politiques, des valeurs ou des idées.

Ethnocentrisme
Tendance à privilégier le groupe ethnique auquel on appartient et à en faire le seul modèle de référence pour analyser les autres sociétés.

Quadrille bipolaire
Nom donné par Maurice Duverger à la structure des partis politiques français lorsque deux partis de « droite » affrontaient régulièrement deux partis de « gauche », système qui a volé en éclats avec l’élection d’Emmanuel Macron.

Scrutin uninominal à deux tours
Mode de scrutin qui conditionne la réussite au premier tour à l’obtention d’une majorité absolueMajorité absoluePlus de la moitié des suffrages exprimés. des suffrages exprimés. En outre, pour les élections législatives, il faut avoir réuni 12,5 % des suffrages des électeurs inscrits. Si un seul candidat a atteint ce seuil, le second peut se maintenir ; si aucun candidat ne l’a atteint, les deux premiers peuvent se représenter. Pour l’élection présidentielle, seuls les deux candidats parvenus en tête peuvent se présenter au second tour.

Social-démocratie
Modèle d’organisation politique socialiste né en Allemagne dans le dernier tiers du XIXe siècle, issu du marxisme et fortement lié au syndicalisme. Au fil du temps, la social-démocratie est devenue un courant réformiste de gauche ou de centre gauche qui adopte et applique des idées libérales sur l’économie de marché.

Suffrage direct
Système d’élection dans lequel les électeurs votent eux-mêmes pour choisir leur(s) représentant(s) parmi les candidats. Il s’oppose au suffrage indirect, dans lequel les électeurs désignent un collège électoral de grands électeurs qui élisent à leur tour leurs représentants.

Suffrage universelSuffrage universelDroit de vote accordé à tous les citoyens majeurs.
Suffrage dans lequel le droit de vote est reconnu à tous les citoyens ayant la capacité électorale (en France : disposer de la nationalitéNationalitéLien juridique donnant à un individu la qualité de citoyen d’un Etat. française – sauf pour les élections municipales et européennes, être majeur, être inscrit sur la liste électorale, jouir de ses droits civiques et politiques). Il s’oppose au suffrage restreint, qui réserve le droit de vote à certains citoyens ; le suffrage censitaire est un exemple de suffrage restreint.

Système partisan
Le système partisan est l’ensemble des relations et des interactions qui se nouent entre les partis dans un système politique donné. Dans un tel système les relations entre les partis sont structurées et interdépendantes et tous les partis n’occupent pas la même place.

Rechercher