Alsace| vie-publique.fr | Actualités | Dossiers d'actualité

[ Publicité ]
Imprimer

élections régionales 2010 Alsace

le 9 02 2010 Archives.

Alsace

Alsace

Présentation de l’Alsace

(Source INSEE)

Avec 8 280 km², l’Alsace est à la fois la plus petite région métropolitaine et une des plus denses et des plus urbaines. Elle ne couvre que 1,5 % du territoire métropolitain mais sa population représente 3 % de celle du pays. À la frontière de l’Allemagne et de la Suisse, l’Alsace appartient, par sa géographie et pour une part importante de son économie, à l’espace rhénan.

Un actif sur dix résidant en Alsace travaille en Allemagne ou en Suisse. En Alsace même, les entreprises à capitaux suisses et allemands emploient 10 % des effectifs du secteur marchand et les implantations émanant des Etats-Unis ou du Bénélux sont également très nombreuses. La région conserve une forte vocation industrielle.

En 2003, parmi les régions de province, l’Alsace se situe encore au deuxième rang pour le produit intérieur brut par habitant (24 700 euros) et au premier rang en ce qui concerne le revenu fiscal médian par unité de consommation (17 100 euros). Pour ce revenu, l’écart dans la région est moins important entre les ménages les plus riches et les plus pauvres que sur l’ensemble de la province.

Entre 2000 et 2003, le produit intérieur brut par habitant diminue de 0,3 % en moyenne par an. La croissance de l’emploi est également très faible. Entre 2000 et 2004, l’augmentation annuelle a été de 0,6 % contre 0,9 % pour la France métropolitaine. À cette atonie de l’économie alsacienne, se conjugue la réduction de l’emploi frontalier.

La population active est nombreuse en raison du taux d’activité élevé et de la relative jeunesse de la population. Entre 15 et 64 ans, 73 % des alsaciens sont actifs (70 % pour la métropole). Par ailleurs 86 % des habitants ont moins de 65 ans (84 %). Entre 1999 et 2004, le solde migratoire avec les autres régions est positif pour la seule tranche d’âge des 20-29 ans. La population continue de croître à un rythme soutenu (0,70 % par an en moyenne) grâce à l’immigration étrangère et au solde naturel très excédentaire.

Les élections régionales 2004

En 2004, 3 listes se sont maintenues au second tour du scrutin : la liste conduite par Adrien Zeller (liste de droite) a emporté 27 sièges avec 43,86% des suffrages exprimés, la liste conduite par Jacques Bigot (liste de gauche) 12 sièges avec 34,44% des suffrages exprimés et la liste conduite par Patrick Binder (Front national) 8 sièges avec 19% des suffrages exprimés.

Site du conseil régional de l’Alsace

Rechercher