Nord-Pas-de-Calais| vie-publique.fr | Actualités | Dossiers d'actualité

[ Publicité ]
Imprimer

élections régionales 2010 Nord-Pas-de-Calais

le 9 02 2010 Archives.

Nord-Pas-de-Calais

Nord-Pas-de-Calais

Présentation de Nord-Pas-de-Calais

(source : INSEE)

Le Nord - Pas-de-Calais s’étend sur 2,3 % du territoire métropolitain et regroupe 6,6 % de sa population, d’où une densité élevée (326 habitants/ km²). La part de la population vivant en milieu urbain est forte (95 %). Au 1er janvier 2007, la région compte 4,048 millions d’habitants. Depuis 1999, la population augmente faiblement (0,16 % en moyenne par an) grâce à un solde naturel positif. Comme la majorité des régions du nord et de l’est de la France, le Nord - Pas-de-Calais est déficitaire au plan migratoire.

Le Nord - Pas-de-Calais demeure la région la plus jeune de France : 35 % de ses habitants ont moins de 25 ans (31 % pour l’ensemble du pays). L’espérance de vie régionale figure parmi les plus faibles, même si l’écart se réduit avec la moyenne nationale.

En 2006, le produit intérieur brut atteint 90,8 milliards d’Euros, plaçant le Nord-Pas-de-Calais au quatrième rang métropolitain. Cependant cette bonne performance est due à un « effet taille » : si on ramène le produit intérieur brut au nombre d’habitants, la région n’est plus qu’au vingt et unième rang.

Les caractéristiques du système productif régional sont proches de la moyenne nationale : fin 2006, le tertiaire regroupe 75 % des emplois et le secondaire (industrie et construction) 23 % (75 % et 22 % pour la France métropolitaine). De 1990 à 2006, le secondaire a perdu 19 % de ses emplois pendant que le tertiaire progressait de 30 % (contre 15 % et 29 % au niveau national). En plus de nouvelles activités, le tertiaire bénéficie de l’externalisation progressive de fonctions que les industries exerçaient auparavant.

Quelques indicateurs sociaux caractérisent également la région : 108 300 personnes sont allocataires du revenu minimum d’insertion (RMI), soit 10% des allocataires métropolitains ; 11 % de la population vit dans une zone urbaine sensible (ZUS). Le taux de chômage demeure important : au premier trimestre 2008, le taux de chômage du Nord-Pas-de-Calais atteint 10,2%, soit 3,0 points de plus que la moyenne nationale.

Les élections régionales de 2004

En 2004, 3 listes se sont maintenues au second tour du scrutin : la liste conduite par Carl Lang (Front national) a emporté 16 sièges au conseil régional avec 19,73% des suffrages exprimés, la liste conduite par Jean-Paul Delevoye (liste de droite) 24 sièges avec 28,43% des suffrages exprimés et Daniel Percheron (liste de gauche) 73 sièges avec 51,84% des suffrages exprimés.

Site du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais

Rechercher