Poitou-Charentes| vie-publique.fr | Actualités | Dossiers d'actualité

[ Publicité ]
Imprimer

élections régionales 2010 Poitou-Charentes

le 9 02 2010 Archives.

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Présentation de Poitou-Charentes

(source : INSEE)

Au carrefour des régions de l’ouest et du sud-ouest et proche de Paris grâce au TGV, Poitou-Charentes fait partie des régions attractives. Sa population s’élève à 1,734 million d’habitants au 1er janvier 2007. Depuis 1999, elle croît au rythme de 10 000 habitants par an en moyenne. Cette croissance est due à un excédent migratoire qui ne parvient pas cependant à enrayer le vieillissement de la population.

Le Poitou-Charentes est une région rurale, sans grande métropole, avec seulement 13 communes dépassant les 10 000 habitants. La population se concentre sur le littoral atlantique (La Rochelle, Rochefort, Royan), l’axe Poitiers-Châtellerault, l’agglomération de Niort et la vallée de la Charente.

La région a encore une forte vocation agricole : 7 % des emplois sont situés dans ce secteur. L’industrie régionale, constituée d’un réseau de petites et moyennes entreprises, est assez diversifiée et regroupe 18 % des emplois de la région.

La région attire des actifs mais les revenus et les salaires y sont pourtant inférieurs aux moyennes nationales. La proportion relativement faible de cadres mais importante d’emplois peu qualifiés en est à l’origine.

Après une décrue régulière observée depuis 2006, le chômage a brutalement augmenté en 2008. Le taux de chômage régional reste inférieur au taux de chômage de la métropole, mais l’écart s’est réduit entre fin 2007 et fin 2008. Cependant, de nets contrastes persistent entre le département des Deux-Sèvres où le taux de chômage est le plus faible, et la Charente-Maritime où il est le plus élevé.

Outre son attractivité résidentielle, le Poitou-Charentes est également une destination touristique. La Charente-maritime, avec les îles de Ré et d’Oléron, est une destination estivale très prisée, de même que la Vienne avec le site du Futuroscope.

Les élections régionales de 2004

En 2004, 3 listes se sont maintenues au second tour du scrutin : la liste conduite par J. Romée Charbonneau (Front national) a emporté 3 sièges au conseil régional avec 8,70% des suffrages exprimés, la liste conduite par Ségolène Royal (liste de gauche) 37 sièges avec 55,10% des suffrages exprimés et celle conduite par Elisabeth Morin (liste de droite) 15 sièges avec 36,20% des suffrages exprimés.

Site du Conseil régional Poitou-Charentes

Rechercher