Régionales 2015 : des élections dans une carte des régions redessinée| vie-publique.fr | Actualités | Dossiers

[ Publicité ]
Imprimer

Régionales 2015 : des élections dans une carte des régions redessinée

le 17 09 2015 Archives.

Les élections régionales sont organisées les 6 et 13 décembre 2015. Ce sont les premières élections dans le cadre de la nouvelle carte des régions dessinée par la loi du 16 janvier 2015.

L’un des volets de la réforme territoriale initiée en 2014 a été la refonte de la carte des régions. A partir du 1er janvier 2016, date d’entrée en vigueur de la réforme, la France comptera 13 régions métropolitaines. Les élections régionales de décembre 2015 sont les premières élections organisées selon la nouvelle carte des régions.

Les 13 nouvelles régions métropolitaines et leur chef-lieu (provisoire pour la plupart des régions fusionnées) sont les suivants :

  • Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine, chef-lieu Strasbourg (le statut de Strasbourg comme chef-lieu de la nouvelle région est inscrit dans la loi)
  • Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, chef-lieu provisoire Bordeaux
  • Auvergne et Rhône-Alpes, chef-lieu provisoire Lyon
  • Bourgogne et Franche-Comté, chef-lieu provisoire Dijon
  • Bretagne, chef-lieu Rennes
  • Centre Val-de-Loire (nouveau nom fixé par la loi), chef-lieu Orléans
  • Corse, chef-lieu Ajaccio
  • Île-de-France, chef-lieu Paris
  • Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, chef-lieu provisoire Toulouse
  • Nord-Pas-de-Calais et Picardie, chef-lieu provisoire Lille
  • Normandie, chef-lieu provisoire Caen
  • Pays de la Loire, chef-lieu Nantes
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur, chef-lieu Marseille.

Pour les régions fusionnées, à l’exception de la région Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine, les chefs-lieux définitifs seront fixés avant le 1er octobre 2016, après avis des conseils régionaux élus lors du scrutin des 6 et 13 décembre 2015.

La Corse conserve un statut particulier. En décembre 2015, les électeurs sont convoqués pour élire les membres de l’Assemblée de Corse, selon un mode de scrutin différent des élections régionales.

Outre-mer, la carte reste inchangée mais la Guyane et la Martinique accèdent au statut de collectivité territorialeCollectivité territorialeStructure administrative, distincte de l’administration de l’État, qui doit prendre en charge les intérêts de la population d’un territoire précis. unique.

Rechercher