2017| vie-publique.fr | Repères | Chronologies de la vie publique

Imprimer

2017

mis à jour le 15 09 2017

Les dates et événements clés qui jalonnent la vie publique en France sont déclinés ici sous deux modes :

les faits marquants : ces chronologies indiquent, mois après mois, les principaux événements de la vie publique ;

des chronologies thématiques : ces repères permettent de retracer l’évolution d’un problème, d’une politique ou d’une réforme faisant débat dans l’actualité.

Chronologie de l'année 2017

Janvier

5 janvier > Ordonnance relative à la sécurité sanitaire (Jo du 6). Elle vise plus particulièrement à adapter les dispositions législatives relatives aux mesures de lutte contre les épidémies, à permettre l’utilisation d’eau non destinée à la consommation humaine si la qualité de l’eau n’a pas d’effets sur la santé des usagers ou sur la salubrité des denrées alimentaires finales, à préciser les conditions de la vaccination contre la fièvre jaune dans les départements où la situation sanitaire l’exige.

Consulter Legifrance

12-15 janvier > Le 12, lancement officiel par le Premier ministre du compte personnel d’activité (CPA). Entré en vigueur le 1er janvier 2017, ce compte a vocation à rattacher les droits sociaux à la personne, et non à son statut, pour une utilisation tout au long de la vie professionnelle. Il regroupe le compte pénibilité (C3P), le compte personnel de formation (CPF) et un nouveau compte, le compte engagement citoyen (CEC). Le 15, publication de plusieurs ordonnances sur ce compte.

Consulter le site du Premier ministre

14 janvier > Sommet Afrique-France à Bamako au Mali, axé sur le renforcement de la sécurité et de la démocratie et sur le développement du continent.

Consulter le communiqué

15 janvier > Conférence pour la paix au Proche-Orient, présidée par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, et à laquelle participent les représentants de 70 pays, mais en l’absence de l’Autorité palestinienne et d’Israël. Dans un communiqué final, les participants réaffirment leur engagement en faveur de deux États, israélien et palestinien, avertissant qu’ils ne reconnaîtraient pas d’actions unilatérales qui menaceraient une solution négociée, particulièrement sur la question des frontières ou le statut de Jérusalem.

Consulter le communiqué (format pdf - 410,63ko)

19 janvier > Promulgation de l’ordonnance (JO du 20) portant diverses dispositions relatives au compte personnel d’activité, à la formation et à la santé et la sécurité au travail dans la fonction publique. Elle permet l’application dans la fonction publique du compte personnel d’activité (CPA) et comprend un volet destiné à améliorer la santé et la sécurité au travail des agents.

Consulter Legifrance

20 janvier > Promulgation des lois ordinaire et organique relative aux autorités administratives indépendantes (AAIAutorité administrative indépendante / AAIInstitution de l’Etat, chargée, en son nom, d’assurer la régulation de secteurs considérés comme essentiels et pour lesquels le gouvernement veut éviter d’intervenir trop directement.) et autorités publiques indépendantes (API) ((JO du 21). Les deux lois reprennent les onze propositions formulées par la commission d’enquête sénatoriale sur les autorités administratives du 28 octobre 2015. Elles fixent le statut général des AAI et des API. Elles établissent une liste de 26 AAI et API.

Consulter le panorama des lois

22 janvier > Premier tour des primaires de la "Belle alliance populaire" organisées notamment par le Parti socialiste. 1 655 919 électeurs ont pris part au vote (3,63% des électeurs inscrits). Le nombre de bulletins blancs ou nuls s’élève à 21 880 (1,32% des votants). Benoît Hamon obtient 596 647 voix (36,51% des exprimés), Manuel Valls 521 238 (31,90%), Arnaud Montebourg 277 545 (17,75%), Vincent Peillon 109 451 (6,90%), François de Rugy 61 651 (3,88%), Sylvia Pinel 33 067 (2,02%) et Jean-Luc Bennahmias 16 869 (1,02%).

23 janvier > Publication d’une enquête du Défenseur des droit sur les contrôles d’identité. L’enquête souligne une concentration des contrôles d’identité dans certains espaces et sur certains profils de personnes ("contrôles au faciès").

Consulter le document

25 janvier > Ouverture par le parquetParquet(ou Ministère public) Ensemble des magistrats chargés de représenter les intérêts de la société et de veiller au respect de l’ordre public et à l’application de la loi. Le ministère public est hiérarchisé (procureur général, procureur de la République) et subordonné au garde des sceaux. national financier d’une enquête préliminaire, à la suite des révélations du journal satirique, "Le Canard enchaîné", sur des suspicions d’emplois fictifs de l’épouse de François Fillon, candidat à l’élection présidentielle 2017.

27 janvier > Promulgation de la loi relative à l’égalité et à la citoyennetéCitoyennetéLien social établi entre une personne et l’État qui la rend apte à exercer l’ensemble des droits politiques attachés à cette qualité sous réserve qu’elle ne se trouve pas privée de tout ou partie de cet exercice par une condamnation pénale (privation de droits civiques). Juridiquement, un citoyen français jouit de droits civils et politiques et s’acquitte d’obligations envers la société. (JO du 28). Le texte vise à favoriser l’insertion des jeunes et s’articule autour de trois axes : généraliser l’engagement au service de l’intérêt général et accompagner l’émancipation des jeunes, favoriser la mixité sociale et l’égalité d’accès au logement et renforcer l’égalité réelle.

Consulter le panorama des lois

29 janvier > Deuxième tour des primaires citoyennes. Le nombre de votants s’établit à 2 045 343, celui des votes blancs ou nuls est de 31 600. Benoît Hamon l’emporte avec 58,69% des votes contre 41,31% pour Manuel Valls. Il devient le candidat officiel du Parti socialiste à l’élection présidentielle 2017.

Consulter le site Lien vers le haut de page

Février

1er février > Publication du rapport de la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la faisabilité technique et financière du démantèlement des installations nucléaires de base. Le rapport recommande d’établir un agenda prévisionnel des réacteurs à démanteler afin de permettre la mise en place d’une filière “pérenne et solide” du démantèlement.

Consulter le rapport

7 février > Remise au président de la République du rapport annuel de la Cour des comptes. Le rapport considère les prévisions budgétaires de la loi de financesLoi de financesLoi qui détermine, pour un exercice (une année civile), la nature, le montant et l’affectation des ressources et des charges de l’État, ainsi que l’équilibre budgétaire et financier qui en résulte. pour 2017 trop optimistes.

Consulter le rapport

13 février > Publication du décret sur le "droit à l’oubli", permettant aux personnes ayant été atteintes de cancers ou de l’hépatite C de ne plus le mentionner lors d’une demande d’assurance emprunteur (JO du 14).

Consulter le site Legifrance

21 février > Publication sur le site de l’Assemblée nationale de la liste des collaborateurs parlementaires des députés (assistants parlementaires).

Consulter le site de l’Assemblée nationale

23-28 février > Les 23, 27 et 28, blocus dans plusieurs lycées parisiens à la suite d’un appel lancé sur les réseaux sociaux par des mouvements antifascistes en soutien à Théo, victimeVictimePersonne qui subit personnellement et directement un préjudice physique, moral ou matériel, du fait d’une infraction pénale. d’un viol présumé lors d’une interpellation par les forces de l’ordre, début février à Aulnay-sous-Bois.

24 février > Publication du décret de convocation des électeurs pour l’élection présidentielle, le 23 avril et 7 mai 2017 (JO du 25).

Consulter le site Legifrance

27 février > Promulgation de la loi portant réforme de la prescription en matière pénale (JO du 28). La loi double les délais de prescription pénale pour les crimes et délits.

Consulter le panorama des lois

27 février > Publication du décret définissant les montants de l’aide publique alloués aux partis politiques au titre de l’année 2017 (JO du 28). L’enveloppe globale s’établit à 63,096 millions d’euros.

Consulter le site Legifrance

27 février > Remaniement ministériel, à la suite de la démission de la secrétaire d’Etat au numérique et à l’innovation, Axelle Lemaire. Christophe Sirugue, secrétaire d’État à l’Industrie, reprend ses attributions.

Consulter le décret

28 février > Promulgation de la loi relative au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain (JO du 1er mars). La loi vise à une simplification administrative, à une nouvelle répartition des compétences entre l’État et la Ville, et au renforcement du rôle des maires d’arrondissements.

Consulter le panorama des lois

28 février > Promulgation de la loi relative à la sécurité publique (JO du 1er mars). La loi renforce la sécurité juridique des interventions des forces de l’ordre : cadre unifié de l’usage des armes à feu pour les policiers et les gendarmes, peines encourues en cas d’outrage aux personnes dépositaires de l’autorité publique.

Consulter le panorama des lois

28 février > Promulgation de la loi relative à l’égalité réelle outre-mer (JO du 1er mars) qui vise à réduire les écarts de développement entre l’outre-mer et la métropole.

Consulter le panorama des lois Lien vers le haut de page

Mars

6 mars > Promulgation de la loi tendant à renforcer les obligations comptables des partis politiques et des candidats (JO du 7). Le texte prévoit que les partis et groupements politiques doivent transmettre à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) l’ensemble des informations sur les emprunts contractés.

Consulter le panorama des lois

9 mars > Publication par la Cour des comptes d’un référé sur la mise en oeuvre du droit au logement opposable (Dalo) créé en 2007. Selon la Cour, ce droit reste souvent formel ou d’une portée limitée. Fin 2015, 40% des ménages qui avaient été reconnus prioritaires en 2014 attendaient toujours un relogement. Le pourcentage atteint 53% en Ile-de-France et en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Consulter le référé

14 mars > Mise en examen de François Fillon, candidat Les Républicains à la présidentielle de 2017, pour « détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique ».

14 mars > Publication de l’arrêté sur l’organisation de l’Agence française anticorruption prévue par la loi « Sapin II » sur la transparence de la vie économique (JO du 15).

Consulter Legifrance

14 mars > Remise au ministre des affaires étrangères par Martin Malvy, président de l’association Sites et cités remarquables de France, du rapport "54 suggestions pour améliorer la fréquentation touristique de la France à partir de nos patrimoines". Le rapport propose notamment de mobiliser le secteur des transports pour une meilleure accessibilitéAccessibilitéMesures d’adaptation et d’aménagement de l’espace social destinées à en faciliter l’accès aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. des sites, de mettre à niveau le parc hôtelier situé hors des périmètres des métropoles et d’inciter les sites patrimoniaux en manque de ressources à recourir aux financements participatifs.

Consulter le rapport

17 mars > Lancement officiel par le président de la République au parc de la Villette à Paris de la Cité des Outre-mer. Engagement de campagne du président de la République, cette cité, qui doit ouvrir ses portes en 2019, est destinée à promouvoir et valoriser les cultures, les arts, les traditions et coutumes des territoires ultramarins.

Consulter la déclaration

18 mars > Publication par le Conseil constitutionnel des parrainages et de la liste des candidats pour l’élection présidentielle 2017. Le nombre des candidatures validées est de 11, contre 12 en 2007 et 10 en 2012.

Consulter le site

20 mars > Promulgation de la loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (JO du 21). La loi étend le délit d’entrave à l’IVG à de nouvelles pratiques qui apparaissent sur internet.

Consulter le panorama des lois

20 mars > Promulgation de la loi relative à l’accaparement des terres agricoles et au développement du biocontrôle (JO du 21). La loi reprend des dispositions censurées comme cavalier législatif par le Conseil constitutionnel dans la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique dite loi "Sapin 2". Elle vise à éviter l’accaparement et la financiarisation des terres agricoles par des sociétés d’investissement.

Consulter le panorama des lois

21 mars > Remaniement ministériel à la suite de la démission de Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur. Mathias Fekl, secrétaire d’État au Commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger, reprend ses attributions.

Consulter le site Legifrance

22 mars > Publication par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) des déclarations de patrimoine des onze candidats à l’élection présidentielle.

Consulter le site

26-28 mars > Le 27, manifestation de protestation devant le commissariat du 19e arrondissement à Paris, en réaction à la mort d’un père de famille chinois, tué par la police à son domicile le 26 mars. Le 28, les autorités chinoises demandent que la France "fasse toute la lumière sur cette affaire".

27 mars > Promulgation de la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre (JO du 28 ). La loi impose aux grandes entreprises françaises un devoir de vigilance applicable à l’ensemble de leurs activités, en France comme à l’étranger, ainsi qu’à celles de leurs fournisseurs et sous-traitants afin d’éviter que les différences de législation ou de niveaux de vie ne portent gravement atteinte aux droits des salariés ou à l’environnement.

Consulter le panorama des lois

27-31 mars > Le 27, grèveGrèveArrêt du travail par les salariés d’une entreprise ou d’un service pour la défense de leurs intérêts communs. générale lancée en Guyane par un collectif Pou Lagwiyann dékolé ("Pour que la Guyane Décolle") pour un renforcement de la sécurité, un meilleur accès à la santé et à l’éducation, le principe du principe de l’égalité républicaine sur le territoire et un plan de développement du territoire. Le 28 est déclaré journée morte. Le 29, arrivée en Guyane du ministre de l’Intérieur et de la ministre des outre-mer.

29 mars > Déclenchement du Brexit par le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. britannique qui ouvre une période de négociation entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

Consulter le site Lien vers le haut de page

Avril

4 avril > Remise au ministre en charge de la justice par Jean-René Lecerf, sénateur, d’un Livre blanc sur l’avenir des prisons. Le rapport propose de renoncer aux grandes structures d’incarcération, d’adapter les établissements aux profils des détenus, d’encourager les peines alternatives à la détention. Il propose aussi de revoir la conception des prisons et la vie en détention. Il en appelle au vote d’une loi de programmation pour la justice.

Consulter le rapport

8 avril > Publication d’un décret de la ministre en charge de l’environnement et de l’énergie (JO du 9) actant la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. La fermeture n’interviendra pas avant l’ouverture de l’EPR (réacteur pressurisé européen) de Flamanville, prévue en 2019, et à la condition que le plafond de 63,2 gigawatts d’origine nucléaire posé par la loi de transition énergétique soit respecté.

Consulter Legifrance

10 avril > Remise à la ministre de la famille, de l’enfance et des droits des femmes, du rapport sur le délai de prescription applicable aux crimes sexuels commis sur les mineurs. Le rapport recommande d’allonger le délai de prescription pour les crimes sexuels commis sur les mineurs à 30 ans à compter de la majorité de la victimeVictimePersonne qui subit personnellement et directement un préjudice physique, moral ou matériel, du fait d’une infraction pénale., d’améliorer le recueil de la parole des enfants et de renforcer le suivi médical des victimes et leur accompagnement par les associations.

Consulter le rapport

11 avril > Publication par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) de son deuxième rapport d’activité. Pour la première fois, la HATVP a rendu publiques les déclarations d’intérêts des conseillers départementaux élus en 2015 et des adjoints aux maires des communes de plus de 100 000 habitants.

Consulter le rapport

20 avril > Déclaration du Président de la République à la suite d’un attentat perpétré sur les Champs-Élysées à Paris. Un policier est tué et deux autres sont blessés.

Consulter la déclaration

20 avril > Emission politique retransmise sur France 2 et France Inter réunissant les onze candidats au premier tour de l’élection présidentielle 2017.

21 avril > Signature d’un accord entre l’État, les élus, les socioprofessionnels et le collectif « Pou la Gwiyann dékolé » (pour que la Guyane décolle). L’accord reprend le plan d’urgence pour la Guyane d’un peu plus d’un milliard d’euros déjà validé fin mars. L’État prend acte de la demande de mesures supplémentaires, à hauteur de 2,1 milliards d’euros, faite par le collectif et les élus ; il s’engage à ce que cette demande fasse l’objet d’un "examen prioritaire pour mettre en œuvre un plan additionnel".

Consulter le communiqué

23 avril > Premier tour de l’élection présidentielle : les deux candidats arrivés en tête sont Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Ils ont respectivement obtenu 23,86% et 21,43% des suffrages exprimés. Le taux d’abstentionAbstentionNon participation à un scrutin s’élève à 22,23%. 659 997 votes blancs ont été comptabilisés (1,78% des votants).

Consulter la brève

25 avril > Publication du décret portant convocation des électeurs pour l’élection des députés à l’Assemblée nationale (JO du 25), au mois de juin 2017.

Consulter Legifrance

29 avril > Réunion extraordinaire du Conseil européen dans une configuration de l’Union européenne (UE) à 27 pour adopter les orientations relatives aux négociations sur le Brexit.

Consulter le communiqué Lien vers le haut de page

Mai

1er mai > Entre 30 000 (selon la CGT) et 80 000 manifestants (selon la police) à Paris, entre 142 0000 (selon la CGT) et 280 000 (selon la police) sur l’ensemble du territoire. La mobilisation entre les deux tours de l’élection présidentielle est nettement moins forte qu’en 2002 et 2012.

3 mai > Débat télévisé retransmis par les chaines TF1 et France 2 entre les deux candidats en lice pour le second tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen (Front national) et Emmanuel Macron (En Marche !).

7 mai > Deuxième tour de l’élection présidentielle. Emmanuel Macron, candidat de En Marche !, est élu président de la République avec 66,10% des suffrages exprimés, contre Marine Le Pen, candidate du Front national qui recueille 33,90% des voix. Le taux d’abstentionAbstentionNon participation à un scrutin s’élève à 25,44%. 3 010 724 votes blancs ont été comptabilisés (8,51% des votants) ainsi que 1 049 532 votes nuls (2,96% des votants).

Consulter le site du ministère de l’Intérieur

9 mai > Publication par les inspections des Affaires sociales et de l’Éducation nationale du rapport d’évaluation du 3e plan autisme (2013-2017). Selon le rapport, le plan a permis une structuration de la politique publique de l’autisme en France et a bénéficié, dans sa gouvernance, de la création des agences régionales de santé (ARS), mais les recommandations de bonnes pratiques demeurent contestées dans certains établissements médico-sociaux, et parfois mal appliquées.

Consulter le rapport

11 mai > Publication du rapport de la Cour des comptes sur la gestion des services de la Présidence de la République pour l’année 2016. En 2016, les dépenses ont été contenues dans la limite de la dotation initiale, fixée à 100 millions d’euros contre 109 millions d’euros en 2012. La rationalisation des procédures d’achat, l’encadrement du recours aux heures supplémentaires ou le renforcement du contrôle interne doivent cependant être poursuivis.

Consulter le rapport

15-17 mai > Le 15, nomination du Premier ministre, Édouard Philippe. Le 17, annonce de la composition du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale.. L’équipe gouvernementale se compose de 18 ministres et de 4 secrétaires d’État.

Consulter la brève

18 mai > Publication d’un décret du président de la République (JO du 19) qui limite à dix le nombre de collaborateurs du cabinet d’un ministre et précise que leur nomination est faite par arrêté ministériel après avoir été soumise au Premier ministre. Le décret précise que les membres d’un cabinet devront adresser une déclaration de situation patrimoniale et une déclaration d’intérêts à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

Consulter Legifrance

22 mai > Publication des propositions du député René Dosière sur la moralisation de la vie publique. Ses propositions portent notamment sur l’encadrement du financement public des partis, la limitation du cumul des mandats dans le temps, le plafonnement du cumul des indemnités des élus, la suppression de la réserve parlementaire, l’interdiction pour les parlementaires, les cabinets et groupes politiques des collectivités locales de tout recrutement familial.

Consulter la brève

23 mai > Publication d’un rapport d’information des sénateurs Henri Cabanel et Philippe Bonnecarrère intitulé "Décider en 2017 : le temps d’une démocratie coopérative". Il propose de mieux associer les citoyens à la prise de décision publique, de simplifier et rendre plus accessibles au public les données concernant les projets d’infrastructure, de mettre en place une feuille de route sociale couvrant le quinquennat pour donner aux partenaires sociaux une vision globale des projets envisagés.

Consulter le rapport

25 mai > Sommet de l’OTAN à Bruxelles, en présence de 27 dirigeants de pays membres de l’Alliance atlantique. Décision de l’Alliance atlantique de devenir membre à part entière de la coalition internationale contre l’organisation Etat islamique (EI).

Lien vers le haut de page

Juin

2 juin > Publication du décret de convocation des grands électeurs pour l’élection des sénateurs le 24 septembre 2017 (JO du 4). Le Sénat est renouvelé par moitié tous les trois ans. En septembre, 170 sièges de sénateurs sont à renouveler.

Consulter le site Legifrance

2 juin > Rejet par le Conseil d’État de la demande de suspension de la circulaire du 27 avril 2017 du ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’Éducation nationale autorisant le recours au tirage au sort des étudiants pour l’accès à certaines formations à capacités limitées.

Consulter la décision du Conseil d’État

7 juin > Présentation par la Commission européenne des scénarios pour le développement de la politique européenne de défense à l’horizon 2025. Lancement d’un Fonds européen de la défense.

Consulter le document

11 juin > Premier tour des élections législatives. Le taux d’abstentionAbstentionNon participation à un scrutin est de 51,29% contre 42,77% en 2012. Les cinq partis arrivés en tête sont : La République en marche (REM) 28,21%, Les Républicains (LR) 15,77%, le Front national (FN) 13,20%, La France insoumise (FI) 11,02%, le Parti socialiste (PS) 7,44%.

Consulter la brève

13-28 juin > Le 13, publication par le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’Éducation nationale d’un document intitulé "Bâtir pour l’école de la confiance" qui ouvre la possibilité aux écoles qui le souhaitent de demander à l’inspection académique d’organiser la semaine scolaire sur quatre jours, au lieu de quatre jours et demi. Le 28, publication d’un nouveau décret (JO du 29) autorisant le retour à la semaine de quatre jours dans les écoles, dans certaines conditions, dès la rentrée 2017.

Consulter le site Legifrance

14 juin > Présentation en Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. par le ministre de la Justice, d’un projet de loi organiqueLoi organiqueCatégorie de lois, prévues par la Constitution, dont l’objet est de préciser les conditions d’application de la Constitution. et d’un projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. ordinaire rétablissant la confiance dans l’action publique. Les deux projets de loi constituent la première étape de la réforme pour la moralisation de la vie publique. Une réforme de la Constitution sera présentée ultérieurement et complètera ces dispositions.

Consulter le panorama des lois

18 juin > Second tour des élections législatives. Le taux d’abstentionAbstentionNon participation à un scrutin s’élève à 57,36%. La République en marche (REM) obtient la majorité absolueMajorité absoluePlus de la moitié des suffrages exprimés. (308 sièges sur 577). L’Assemblée nationale compte 415 députés (71,92%) élus pour la première fois et 224 femmes (38,82%), contre 155 (26,86%) sous la précédente législatureLégislatureDurée du mandat des députés de l’Assemblée nationale..

Consulter le site du ministère de l’Intérieur

19 juin > Michel Barnier, négociateur en chef de l’Union européenne (UE), et David Davis, ministre britannique chargé de la sortie du Royaume-Uni de l’UE, lancent le premier cycle des négociations sur le Brexit.

Consulter le site de la Commission européenne

21 juin > Remaniement ministériel. François Bayrou, Marielle de Sarnez, Richard Ferrand et Sylvie Goulard quittent le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale.. La nouvelle équipe gouvernementale comporte 19 ministres dont 2 ministres d’État et 10 secrétaires d’État.

Consulter le site Legifrance

22 juin > Présentation en Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. prorogeant l’application la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence. Ce projet de loi vise à prolonger l’état d’urgence jusqu’au 1er novembre 2017.

Consulter le panorama des lois

22 juin > Présentation en Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. par le ministre de l’Intérieur du projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme. Le projet de loi vise à doter l’État de nouveaux instruments de lutte contre le terrorisme afin de pouvoir mettre fin au régime dérogatoire de l’état d’urgence. Il intègre dans le droit commun des dispositions jusque-là réservées à l’état d’urgence.

Consulter le panorama des lois

28 juin > Présentation en Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. par la ministre du Travail d’un projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. d’habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue socialDialogue socialComprend tous les types de négociation, de consultation ou d’échanges d’informations entre les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs sur des questions présentant un intérêt commun relatives à la politique économique et sociale.. Il propose de définir une nouvelle articulation entre accord d’entreprise et accord de branche, de simplifier les instances du dialogue social, d’instaurer un barème pour les dommages et intérêts en cas de licenciement. Il reporte la réforme du prélèvement à la source au 1er janvier 2019.

Consulter le panorama des lois

30 juin > La Commission européenne inflige à Google une amendeAmendeCondamnation à payer au Trésor Public une somme d’argent fixée par la loi. de 2,42 milliards d’euros pour violation des règles de concurrence de l’Union européenne. L’entreprise doit mettre fin à sa pratique illégale dans les 90 jours.

Consulter le site de l’Union européenne Lien vers le haut de page

Juillet

2-13 juillet > Le 2, lancement par le président de la République d’une "Alliance pour le Sahel", lors du sommet du G5 (Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina Faso). Le 13, le président français et la chancelière allemande actent leur participation à cette alliance, lors du 19e Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. franco-allemand. Il s’agit de renforcer la coopération bilatérale sur le plan militaire, mais aussi social et économique, pour lutter contre la corruption, le terrorisme et plus généralement les causes profondes qui poussent à l’émigration massive.

Consulter le dossier

4 juillet > Déclaration de politique générale du Premier ministre Edouard Philippe devant l’Assemblée nationale. La déclaration est suivie d’un vote : 370 députés votent la confiance, 67 votent contre, 129 s’abstiennent. Le même jour, ouverture de la session extraordinaire du ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat..

Consulter la déclaration

5 juillet > Discours du président de la République, Emmanuel Macron, aux Invalides, lors de la cérémonie nationale d’hommage à Simone Veil, ancienne ministre et première présidente élue du Parlement européenParlement européenInstitution de l’Union européenne représentant les citoyens des États membres, décédée le 30 juin 2017.

Consulter le discours

11 juillet > Promulgation de la loi prorogeant l’application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence (JO du 12). Cette loi prolonge l’état d’urgence jusqu’au 1er novembre 2017 et modifie les modalités liées à la mesure d’interdiction de séjour, récemment censurée par le Conseil constitutionnel.

Consulter le site Legifrance

12 juillet > Première réunion du Comité interministériel de l’aide aux victimes (COLAV) créé en février 2017. Ce comité veut répondre aux interrogations des associations d’aide aux victimes suscitées par la suppression du secrétariat d’État à l’aide aux victimes.

Consulter le document

14 juillet > Le président américain Donald Trump est l’invité d’honneur des festivités du 14 juillet, à l’occasion du centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis durant la Première Guerre mondiale.

Consulter la déclaration

17 juillet > Conférence nationale des territoires présidée par le Premier ministre et en présence du président de la République. La conférence réunit des représentants des collectivités territoriales, du ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. et des organismes de concertation territoriale, elle est appelée à se réunir tous les six mois. La première conférence porte sur la réforme de la taxe d’habitation et la réduction des dépenses publiques.

Consulter les documents

19 juillet > Publication du rapport des sénatrices Annie Guillemot et Valérie Létard sur la politique de la ville et de la cohésion sociale (évaluation de la Loi Lamy de février 2014). Le rapport juge que la réforme est bien engagée mais souligne un manque de moyens financiers.

Consulter le rapport

20 juillet > Lancement par le Premier ministre des états généraux de l’alimentation. Ils s’articulent autour de deux chantiers, le premier consacré à la création et à la répartition de la valeur, le second à une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous. Quatorze ateliers sont prévus entre la fin du mois d’août et la fin du mois de novembre.

Consulter le document

25-27 juillet > Le 25, présentation par le Premier ministre d’un "Plan migrants", prévoyant 12 500 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile et les réfugiés d’ici 2019, l’évolution de mesures législatives concernant la lutte contre l’immigration irrégulière et l’éloignement. Le 27, annonce par le président de la République de la création, "dès cet été en Libye", de centres d’examen pour les candidats à l’asile ("hotspots").

Consulter le dossier de presse (format pdf - 431,6 Ko)

31 juillet > Validation par le Conseil d’État des mesures d’urgence demandées par le tribunal administratif de Lille pour les migrants de Calais : accès à des points d’eau leur permettant de boire, de se laver, de laver leurs vêtements, accès à des latrines, à des douches.

Consulter le site du Conseil d’État Lien vers le haut de page

Août

3 août > Publication au Journal officielJournal officielJournal de la République française dans lequel sont publiés les lois et les règlements. des comptes de campagne des 11 candidats à l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017, tels que déposés à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). La somme totale cumulée des comptes publiés de tous les candidats atteint 74,11 millions d’euros contre 74,02 millions d’euros en 2012.

Consulter le site Legifrance

11 août > L’Agence de sécurité de l’alimentation (Anses) qualifie de "très faible" le risque pour la santé en cas de consommation d’oeufs ou de produits à base d’œufs contaminés à l’insecticide Fipronil "compte tenu des concentrations observées à ce jour dans les produits contaminés".

Consulter la brève

21 août > Publication sur le site de l’Élysée de la charte de transparence relative au statut du conjoint du chef de l’État, qui précise son rôle, ses thèmes d’actions et les moyens attribués (aucune rémunération n’est prévue, ni de frais de représentation, ni de budget propre).

Consulter le communiqué

24 août > Publication d’un rapport de France stratégie qui s’interroge sur l’efficacité des politiques publiques axées sur le "tout formation" pour réduire le chômage.

Consulter le rapport

28 août > Séminaire gouvernemental de rentrée, autour du président de la République. La feuille de route du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. porte sur les réformes du travail, de l’assurance chômage et des retraites, le plan étudiant, la lutte anti terroriste, la politique du logement, l’accueil des personnes handicapées, le budget 2018.

28 août > Mini-sommet sur la crise migratoire réunissant à l’Élysée, autour du président de la République, la chancelière allemande, le premier ministre espagnol, le président du conseil italien, la cheffe de la diplomatie européenne et le Premier ministre libyen du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. d’union nationale et les présidents du Tchad et du Niger.

Consulter la déclaration

31 août > Présentation par le Premier ministre et la ministre du travail des cinq projets d’ordonnances réformant le code du travail.

Consulter les documents Lien vers le haut de page

Rechercher