La citoyenneté n’est-elle aujourd’hui qu’une citoyenneté juridique ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

Imprimer

La citoyenneté n’est-elle aujourd’hui qu’une citoyenneté juridique ?

le 9 10 2013

Qu’est-ce que la citoyenneté ? : toutes les autres questions

Il est certain que la citoyennetéCitoyennetéLien social établi entre une personne et l’État qui la rend apte à exercer l’ensemble des droits politiques attachés à cette qualité sous réserve qu’elle ne se trouve pas privée de tout ou partie de cet exercice par une condamnation pénale (privation de droits civiques). Juridiquement, un citoyen français jouit de droits civils et politiques et s’acquitte d’obligations envers la société. est en premier lieu un statut juridique. Ce statut comprend avant tout le droit de vote et le droit d’éligibilité, mais aussi un ensemble de droits et libertés dont les citoyens doivent pouvoir jouir sans d’autres entraves que celles fondées sur l’intérêt général.

Mais si les citoyens disposent de droits, il semble nécessaire qu’ils les exercent. C’est là toute la question de la participation active. Or, à l’heure actuelle, nos sociétés semblent atteintes d’une certaine apathie citoyenne. L’abstentionAbstentionNon participation à un scrutin de plus en plus massive lors des élections est un signe inquiétant du retrait de la vie publique d’une partie non négligeable de la population.

Par ailleurs, se pose également la question d’une attitude citoyenne dans la vie quotidienne. La multiplication d’actes d’incivilités met à rude épreuve l’idée de citoyenneté. Les dégradations de biens publics, la recrudescence de petits incidents tels qu’insultes ou manque de politesse éloignent les individus d’une société de citoyens, liés entre eux par un projet commun et partageant l’espace public.

La citoyenneté semble aujourd’hui davantage se définir par un mode de comportement civique et une participation active et quotidienne à la vie de la société que par un statut juridique lié à la nationalitéNationalitéLien juridique donnant à un individu la qualité de citoyen d’un Etat..

Dans ce sens, l’Éducation nationale doit éduquer tous les élèves à la citoyenneté même s’ils ne sont pas nationaux français et donc citoyens français au sens juridique.

Sur la toile publique

Rechercher