Quelles sont les différences entre comptabilité de caisse et comptabilité d’engagements ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

Imprimer

Quelles sont les différences entre comptabilité de caisse et comptabilité d’engagements ?

le 22 04 2016

On distingue deux types de comptabilité :

  • la comptabilité de caisse (système de la gestion) rattache une opération à l’exercice de l’année de son exécution (encaissement ou décaissement), nonobstant le moment du fait générateur.
  • la comptabilité d’engagements (système de l’exercice), aussi appelée comptabilité en droits constatés, retient la date du fait générateur (naissance de la dette ou de la créance) comme critère de rattachement comptable.

Ces deux stratégies d’écriture comptable visent des objectifs différents et posent des difficultés techniques propres à la nature de chacune.

La gestion quotidienne des deniers d’un ménage s’apparente à une comptabilité de caisse. L’extrait de compte bancaire retrace les débits et les encaissements apparaissant à la date de réalisation et leur différence permet de calculer un solde, qui sera positif ou nul, mais qui donnera une mesure de la trésorerie disponible. Une telle comptabilité ne permet pas d’apprécier la réalité de la situation financière, car elle ne dit rien ni du patrimoine ni des dettes.

Une comptabilité d’engagements retrace les créances et les dettes. Elle permet une approche patrimoniale de la comptabilité grâce à la distinction entre comptes de bilan (qui décrivent la consistance du patrimoine) et comptes de résultat (qui retracent son évolution). La comptabilité des entreprises définie par le plan comptable général est tenue en engagements.

Depuis la LOLFLOLFLoi organique relative aux lois de finances, l’État produit, en plus de sa comptabilité budgétaire tenue en caisse, une comptabilité générale en droits constatés.

Rechercher