Le contenu de la déclaration d’intérêts exigée des magistrats administratifs| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

Imprimer

Le contenu de la déclaration d’intérêts exigée des magistrats administratifs

le 26 09 2017

Article R. 231-4 du CJA

« La déclaration d’intérêts des magistrats des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel et celle des présidents des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel mentionnées à l’article L.231-4-1 [du code de justice administrative] comportent les éléments suivants :

1° L’identification du déclarant : a) Le nom, le prénom et la date de naissance du déclarant ; b) L’adresse postale, l’adresse électronique et les coordonnées téléphoniques du déclarant ; c) Les fonctions au titre desquelles le déclarant effectue la déclaration ainsi que la date de nomination dans ces fonctions ;

2° Les activités professionnelles donnant lieu à rémunération ou gratification exercées à la date de la nomination ou au cours des cinq dernières années précédant la déclaration : a) L’identification de l’employeur ; b) La description de l’activité professionnelle exercée ; c) La période d’exercice de l’activité professionnelle ; d) La rémunération ou la gratification perçue annuellement pour chaque activité ;

3° Les activités de consultant exercées à la date de la nomination ou au cours des cinq années précédant la date de la déclaration : a) L’identification de l’employeur ; b) La description de l’activité professionnelle exercée ; c) La période d’exercice de l’activité professionnelle ; d) La rémunération ou la gratification perçue annuellement pour chaque activité ;

4° La participation aux organes dirigeants d’un organisme public ou privé ou d’une société à la date de la nomination et au cours des cinq années précédant la date de la déclaration : a) La dénomination de l’organisme ou la société ; b) La description de l’activité exercée au sein des organes dirigeants ; c) La période pendant laquelle le déclarant a parti-cipé à des organes dirigeants ; d) La rémunération ou la gratification perçue an-nuellement pour chaque participation ;

5° Les participations financières directes dans le capital d’une société à la date de la nomination : a) La dénomination de la société ; b) Le nombre de parts détenues dans la société et, lorsqu’il est connu, le pourcentage du capital social détenu ; c) L’évaluation de la participation financière ; d) La rémunération ou la gratification perçue pen-dant l’année précédant l’élection ou la nomination ;

6° Les activités professionnelles exercées à la date de la nomination par le conjoint, le partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou le concubin : a) L’identification de l’employeur ; b) La description de l’activité professionnelle exercée ;

7° Les fonctions bénévoles susceptibles de faire naître un conflit d’intérêts, au sens de l’article L.231-4-1, exercées à la date de la nomination par le déclarant et par le conjoint, le partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou le concubin : a) Le nom et l’objet social de la structure ou de la personne morale dans laquelle les fonctions sont exercées ; b) La description des activités et des responsabili-tés exercées ;

8° Les fonctions et mandats électifs exercés à la date de la nomination par le déclarant et par le conjoint, le partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou le concubin : a) La nature des fonctions et des mandats exercés ; b) La date de début et de fin de fonction ou de man-dat ; c) Les rémunérations, indemnités ou gratifications perçues annuellement pour chaque fonction ou mandatMandatDurée d’exercice d’une fonction élective ».

Source : Décret n° 2017-12 du 5 janvier 2017 relatif à l’obligation de transmission de la déclaration d’intérêts mentionnée aux articles L.131-7 et L.231-4-1 du Code de justice administrative.

Rechercher