Combien compte-t-on aujourd’hui de tribunaux administratifs ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

Imprimer

Combien compte-t-on aujourd’hui de tribunaux administratifs ?

le 22 09 2017

La juridiction administrative comprend des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel. Les tribunaux administratifs sont les « juges de droit commun du contentieux administratif » (art. L.211-1 Code de justice administrative).

En 2017, la France compte 42 tribunaux administratifs : 31 en métropole (dont 5 en Île-de-France) et 11 outre-mer. Le dernier tribunal créé a été celui de Montreuil en Seine-Saint-Denis (décret n° 2009-945 du 29 juillet 2009).

En métropole, chaque tribunal administratif porte le nom de la ville où il siège. Son ressort (c’est-à-dire l’étendue territoriale sur laquelle s’exerce sa juridiction) comprend de un à six départements.


  • Les 31 TA de métropole

    Nom du tribunal : ressort du tribunal

Tribunal administratif d’Amiens : Aisne, Oise, Somme

Tribunal administratif de Bastia : Corse-du-Sud, Haute-Corse

Tribunal administratif de Besançon : Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort

Tribunal administratif de Bordeaux : Dordogne, Gironde, Lot-et-Garonne

Tribunal administratif de Caen : Calvados, Manche, Orne

Tribunal administratif de Cergy-Pontoise : Hauts-de-Seine, Val-d’Oise

Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne : Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne

Tribunal administratif de Clermont-Ferrand : Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme

Tribunal administratif de Dijon : Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne

Tribunal administratif de Grenoble : Drôme, Isère, Savoie, Haute-Savoie

Tribunal administratif de Lille : Nord, Pas-de-Calais

Tribunal administratif de Limoges : Corrèze, Creuse, Indre, Haute-Vienne

Tribunal administratif de Lyon : Ain, Ardèche, Loire, Rhône

Tribunal administratif de Marseille : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône

Tribunal administratif de Melun : Seine-et-Marne, Val-de-Marne

Tribunal administratif de Montpellier : Aude, Hérault, Pyrénées-Orientales

Tribunal administratif de Montreuil : Seine-Saint-Denis

Tribunal administratif de Nancy : Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges

Tribunal administratif de Nantes : Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée

Tribunal administratif de Nice : Alpes-Maritimes

Tribunal administratif de Nîmes : Gard, Lozère, Vaucluse

Tribunal administratif d’Orléans : Cher, Eure-et-Loir, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret

Tribunal administratif de Paris : ville de Paris

Tribunal administratif de Pau : Gers, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées

Tribunal administratif de Poitiers Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne

Tribunal administratif de Rennes : Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan

Tribunal administratif de Rouen : Eure, Seine-Maritime

Tribunal administratif de Strasbourg : Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin

Tribunal administratif de Toulon : Var

Tribunal administratif de Toulouse : Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Lot, Tarn, Tarn-et-Garonne

Tribunal administratif de Versailles : Essonne, Yvelines


  • Les 11 TA d’outre-mer

    Nom du tribunal : siège du tribunal

Tribunal administratif de la Guadeloupe : Basse-Terre

Tribunal administratif de la Martinique : Schoelcher

Tribunal administratif de la Guyane : Cayenne

Tribunal administratif de La Réunion*  : Saint-Denis

Tribunal administratif de Mayotte : Mamoudzou

Tribunal administratif de Wallis-et-Futuna : Mata-Utu

Tribunal administratif de Nouvelle-Calédonie : Nouméa

Tribunal administratif de Polynésie française** : Papeete

Tribunal administratif de Saint-Barthélemy : Basse-Terre (Guadeloupe)

Tribunal administratif de Saint-Martin : Basse-Terre (Guadeloupe)

Tribunal administratif de Saint-Pierre-et-Miquelon : Saint-Pierre


* Également compétent pour les Terres australes et antarctiques françaises.

** Également compétent pour Clipperton.

Sur la toile publique

  • Le rapport public 2017 du Conseil d’État

    La première partie de ce rapport retrace l’activité des tribunaux administratifs, des cours administratives d’appel et du Conseil d’État. Analyse de 200 décisions ordonnées par grands thèmes – fiscalité, urbanisme, plans de sauvegarde de l’emploi, collectivités territoriales…–

Rechercher