Le cinquantième anniversaire de l’amitié franco-allemande| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Le cinquantième anniversaire de l’amitié franco-allemande

le 9 10 2012 Archives.

© Ministère des affaires étrangères (DR)

Le 22 septembre 2012, à Ludwigsburg (Bade-Wurtemberg), la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande ont ouvert l’“année franco-allemande” à l’endroit même où le général De Gaulle avait prononcé son discours à la jeunesse allemande il y a 50 ans. L’allocution du général De Gaulle, prononcée en allemand en réponse au discours du président allemand Heinrich Lübke, encourageait la jeunesse à soutenir l’effort des deux États vers la voie de la coopération économique, politique et culturelle de l’Europe. Le 22 janvier 1963, dans le salon Murat du palais de l’Élysée, le général De Gaulle et le chancelier Adenauer signaient le traité d’amitié et de coopération franco-allemand, qui scelle la réconciliation franco-allemande. Ce traité, qui revêt une grande importance symbolique et historique, est accompagné d’une déclaration commune, où il est affirmé “qu’un renforcement de la coopération entre les deux pays constitue une étape indispensable sur la voie de l’Europe unie, qui est le but des deux peuples”.

Dans son discours du 22 septembre 2012, François Hollande souligne que “l’Europe traverse non plus une guerre, c’est fini, mais une crise” et que “la réponse à la crise de l’Europe a un nom, un seul nom, c’est l’Europe elle-même”. Le 22 janvier prochain, les deux parlements, français et allemand se réuniront à Berlin pour commémorer le cinquantenaire du traité de l’Elysée. Depuis 2004, la date retenue pour fêter la journée franco-allemande est le 22 janvier.

Vie-publique.fr vous propose une sélection de discours sur l’amitié franco-allemande qui font référence à la signature du traité de l’Elysée.

Rechercher