Crise de l’Euro et finances publiques| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Crise de l’Euro et finances publiques

le 28 07 2011 Archives.

La crise de la dette grecque et de l’EuroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro. a donné lieu en France à une multiplication des débats depuis plusieurs mois, sans accord notable entre les ministres des Finances des pays de la zone Euro, aggravant ainsi le climat d’incertitude.

Le 21 juillet, les 17 chefs d’État et de gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. de la zone Euro se sont finalement réunis pour un sommet exceptionnel sur la crise grecque. Ils ont réaffirmé leur attachement à l’Euro et leur résolution commune à assurer la stabilité financière de la zone Euro dans son ensemble et celle de ses États membres. Ils sont convenus de créer un nouveau programme de soutien à la Grèce, en coopération avec le Fonds Monétaire International (FMI) mais aussi avec l’aide du secteur privé. Ainsi, le financement public total s’élèvera à 109 milliards d’euros, l’aide du secteur privé est pour sa part estimée à 135 milliards d’euros, dont 37 milliards proviennent d’une contribution volontaire des banques créancières et 12 milliards consistent en un rachat de dettes sur le marché.

Pour enrayer durablement la crise de l’Euro, le chef de l’État a adressé mardi 26 juillet une lettre aux députés et sénateurs français leur demandant d’œuvrer pour que la France soit « exemplaire dans la remise en ordre de ses comptes publics et de son économie » afin d’entraîner ses partenaires européens dans cette entreprise. Le Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 27 juillet détaille les mesures décidées par les chefs d’État et de gouvernement de la zone Euro. Un nouveau projet de loi de finances rectificativeLoi de finances rectificativeLoi qui permet de modifier, en cours d’année, les dispositions de la loi de finances initiale (LFI) concernant notamment le plafonds des dépenses du budget de l’État et les données générales de l’équilibre budgétaire. doit être présenté au Conseil des ministres du lundi 1er août afin d’intégrer dans le budget la part de l’aide française à la Grèce.

Retrouvez l’ensemble des déclarations publiques françaises sur la crise de l’Euro au cours de l’année 2011.

Rechercher