Le droit à l’IVG est-il menacé ?| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Le droit à l’IVG est-il menacé ?

le 12 11 2010 Archives.

Le 26 novembre 1974, Simone Veil, ministre de la santé, ouvre le débat parlementaire sur le projet de loi dépénalisant l’avortement. La loi Veil du 17 janvier 1975 reconnaît ainsi le droit à l’avortement, elle est ensuite complétée par d’autres textes : la loi Roudy du 31 décembre 1982 accorde le remboursement de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) par la sécurité sociale, la loi Aubry du 4 juillet 2001 porte de 10 à 12 semaines le délai légal de recours à l’IVG et supprime en outre l’autorisation parentale pour les mineures.

Aujourd’hui, le droit à l’avortement ne semble toujours pas définitivement acquis : les femmes rencontrent des difficultés pour faire valoir leur droit à l’avortement pendant le délai légal, de moins en moins de médecins pratiquent les IVG et la tarification à l’activité tend à inciter les établissements de santé à limiter les actes chirurgicaux estimés non rentables comme les IVG. Plusieurs associations, dont le Planning familial, ont d’ailleurs organisé une manifestation le 6 novembre 2010 pour défendre le droit à l’avortement.

Retrouver des déclarations sur les termes du débat

Rechercher