L’écotaxe suspendue pour une durée indéterminée| vie-publique.fr | Ressources

[ Publicité ]
Imprimer

L’écotaxe suspendue pour une durée indéterminée

le 16 10 2014 Archives.

Annoncée le 9 octobre 2014 par la ministre de l’écologie, la suspension de l’écotaxe pour une durée indéterminée met fin à un dispositif controversé.

Proposée lors du Grenelle de l’environnement sous le quinquennat du président Sarkozy, l’écotaxe instaurait un prélèvement sur les véhicules de transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes, dont le montant à payer dépendait de la distance parcourue, du poids et de l’âge du véhicule. La taxe devait servir à financer des infrastructures de transport et inciter les chargeurs à privilégier des moyens de transport plus respectueux de l’environnement. Désigné par l’Etat dans le cadre d’un partenariat public-privé, le groupe Ecomouv avait été crée pour concevoir, installer et gérer la taxe sur l’ensemble du territoire. L’écotaxe devait entrer en vigueur le 1er janvier 2014 pour près de 800 000 camions circulant sur 12 000 km de routes nationales. Au terme d’une contestation menée notamment par le mouvement des Bonnets rouges en Bretagne, l’écotaxe, qui devait initialement entrer en vigueur en juillet 2013, a été repoussée à deux reprises avant d’être suspendue puis remplacée par un péage de transit poids lourds de moindre portée. Celui-ci devait être mis en place au 1er janvier 2015 jusqu’à l’annonce de Ségolène Royal d’une suspension sine die.

Vie publique vous propose de relire une sélection d’interventions de personnalités politiques sur l’écotaxe depuis le lancement du Grenelle de l’environnement en 2007.

Rechercher