Sur l’engagement français en Afghanistan| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Sur l’engagement français en Afghanistan

le 10 09 2009 Archives.

Défilé du 14 juillet.Défilé du 14 juillet. © Premier Ministre - Service photographique

Huit ans après le déclenchement de l’intervention occidentale, la situation en Afghanistan demeure confuse. Le conflit se poursuit faisant grossir chaque jour le nombre de victimes parmi les civils et la consultation électorale organisée en août, accompagnée de forts soupçons de fraude, risque d’enclencher une nouvelle crise institutionnelle.

La France, présente en Afghanistan aux côtés des Etats-Unis depuis décembre 2001, compte 31 soldats tués dans cette intervention et un sondage publié le 19 août révèle que 64% des personnes interrogées sont hostiles à une présence française en Afghanistan. Début septembre, le Parti socialiste a demandé l’organisation d’un débat parlementaire sur le sujet.

La France, quatrième contributeur de l’OTAN en troupes, entend cependant rester engagée en Afghanistan comme le montre une sélection de déclarations officielles prononcées depuis 2007. Une conférence des Nations unies rassemblant le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. afghan, l’OTAN et les principaux pays contribuant à la force internationale sur place, proposée par Berlin, Londres et Paris, pourrait avoir lieu avant la fin de l’année.

Rechercher