Foulard islamique et voile intégral en débat| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Foulard islamique et voile intégral en débat

le 25 06 2009 Archives.

Début juin 2009, 58 députés ont demandé l’ouverture d’une enquête parlementaire sur le voile intégral, la burqa et le niqab. Le 23 juin, une mission d’information parlementaire a finalement été créée sur le sujet, et, dans son discours prononcé devant le Congrès, le président de la République a déclaré que la burqa n’était pas “la bienvenue sur le territoire de la République”. Au nom du respect des droits des femmes, la tentation est grande chez certains d’interdire le port du voile intégral en France, la mission parlementaire devrait rendre ses conclusions dans six mois.

Autre signe distinctif d’appartenance à l’islam, le foulard ou hidjab a déjà donné lieu à de vifs échanges en 2003 lors d’un débat sur l’opportunité d’une interdiction du port du foulard dans les établissements scolaires. A cette occasion, c’est au nom du respect des principes de la laïcitéLaïcitéPrincipe qui établit, sur le fondement d’une séparation rigoureuse entre l’ordre des affaires publiques et le domaine des activités à caractère privé, la neutralité absolue de l’Etat en matière religieuse. qu’une loi, non encore évaluée à ce jour, a été adoptée en 2004.

Rechercher