Les hommages nationaux au Panthéon| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Les hommages nationaux au Panthéon

le 8 04 2011 Archives.

Le 6 avril 2011, une cérémonie d’hommage national à Aimé Césaire était organisée au Panthéon en la présence des ministres de la culture et de l’Outre-mer ainsi que du Président de la République. Aimé Césaire, à la fois homme politique et écrivain reconnu, est décédé le 17 avril 2008 à l’âge de 94 ans.

Ancien député (1945 - 1993) et maire (1945 - 2001) de Fort de France, en Martinique, il a été un des principaux artisans en 1946 de la départementalisation de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Réunion, puis a évolué vers des positions autonomistes à partir de 1956, date à laquelle il s’est séparé du Parti communiste. Sur le plan littéraire, en plus d’une œuvre poétique marquée par le surréalisme, il a fait partie de ceux qui dès les années d’avant-guerre ont forgé le concept de négritude. Il a publié en 1950 son « Discours sur le colonialisme », recherche des origines du racisme et du colonialisme européens. Le dévoilement d’une plaque à son nom permet de le faire symboliquement entrer au Panthéon tout en laissant, suivant son souhait, son corps à La Martinique.

Sous la Cinquième République, sur décret du Président de la République, des écrivains (Alexandre Dumas, André Malraux), des scientifiques (Pierre et Marie Curie, Monge, etc...), des résistants (Jean Monnet, René Cassin), des personnages politiques (l’Abbé Grégoire) ou des défenseurs des droits de l’homme (René Cassin) ont fait leur entrée au Panthéon. Ces hommages ont été accompagnés de déclarations présidentielles. Vous trouverez ici quelques-unes d’entre elles.

Rechercher