Les plans de rigueur| vie-publique.fr | Ressources

[ Publicité ]
Imprimer

Les plans de rigueur

le 23 04 2014 Archives.

Crédit : © Communauté européenne

Le 16 avril 2014, le Premier ministre a présenté devant la presse le détail d’un plan d’économies destiné à mettre en œuvre le pacte de responsabilité et de solidarité et à respecter les engagements vis-à-vis de l’Union européenne en matière de réduction des déficits publics. Ce plan prévoit de réaliser 50 milliards d’économies entre 2015 et 2017. Ces économies seront réparties entre l’État (18 milliards), les collectivités territoriales (11 milliards), l’assurance maladie (10 milliards) et la protection sociale (11 milliards). Le 23 avril, le Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. doit examiner le programme de stabilité (2014-2017), ensuite soumis au vote de l’Assemblée nationale.

Les politiques de rigueur menées en France au cours des 30 dernières années associent hausse de la pression fiscale et baisse des dépenses publiques. Depuis l’adoption du pacte de stabilité et de croissancePacte de stabilité et de croissanceInstrument dont les pays de la zone euro se sont dotés afin de coordonner leurs politiques budgétaires nationales et d’éviter l’apparition de déficits budgétaires excessifs. Il impose aux États de la zone euro d’avoir à terme des budgets proches de l’équilibre ou excédentaires. au Conseil européen d’Amsterdam en juin 1997, la procédure des déficits excessifs est enclenchée dès qu’un État dépasse le critère de déficit publicDéficit publicSoldes budgétaires cumulés des administrations centrales, locales et de sécurité sociale. fixé à 3% du produit intérieur brut, sauf circonstances exceptionnelles.

Vie-publique.fr vous propose une sélection de discours sur les plans de rigueur en France depuis 2008.

Rechercher