Présidentielles : les débats télévisés| vie-publique.fr | Ressources

[ Publicité ]
Imprimer

Présidentielles : les débats télévisés

le 13 04 2012 Archives.

C’est en 1974 qu’est organisé le premier débat opposant les deux candidats présents au second tour de la présidentielle. Depuis cette date, le débat de l’entre-deux-tours constitue un "rite républicain" attendu par les électeurs et très suivi par les téléspectateurs (en 2007, plus de 20 millions de téléspectateurs ont regardé le débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy). Ces face-à-face dominent l’histoire du débat politique à la télévision, au détriment des autres émissions de débat qui sont de moins en moins programmées.

Les débats présidentiels respectent des règles strictes de mise en scène qui ont été fixées à l’occasion du débat de 1981 : toute question posée par un orateur doit transiter par les journalistes, seuls les plans moyens à mi-corps et les gros plans sont utilisés, les plans de coupe et de réaction sont interdits, le réalisateur du débat est encadré par deux assistants choisis par chaque candidat.

L’Institut national de l’audiovisuel (Ina) propose, dans une rubrique "Duels présidentiels", de visionner des extraits vidéos ou l’intégralité de ces débats.

Sur vie-publique, il est possible de lire les retranscriptions des débats présidentiels ainsi que d’y faire des recherches et d’y retrouver des extraits restés célèbres :

  • Débat du 5 mai 1981 entre Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand au cours duquel François Mitterrand déclare Vous ne voulez pas parler du passé, je le comprends bien naturellement et vous avez tendance un peu à reprendre le refrain d’il y a sept ans : l’homme du passé... c’est quand même ennuyeux que dans l’intervalle vous soyez devenu, vous, l’homme du passif.
    Consulter le texte du débat du 5 mai 1981
  • Débat du 28 avril 1988 entre François Mitterrand et Jacques Chirac marqué par un échange vif sur le renvoi de M. Gordji en Iran : M. CHIRAC.- est-ce que vous pouvez dire, monsieur Mitterrand, en me regardant dans les yeux, que je vous ai dit que Gordji, que nous avions les preuves que Gordji était coupable de complicité ou d’actions dans les actes précédents(...) Peu importe la chose, je regrette d’avoir à développer un élément de notre conversation, mais pouvez-vous vraiment contester ma version des choses en me regardant dans les yeux. - M. MITTERRAND.- Dans les yeux, je la conteste.
    Consulter le texte du débat du 28 avril 1988
  • Débat du 2 mai 1995 entre Jacques Chirac et Lionel Jospin au cours duquel Lionel Jospin, partisan du quinquennat, déclare : il vaut mieux 5 ans avec Jospin que 7 ans avec Jacques Chirac.
    Consulter le texte du débat du 2 mai 1995
  • en 2002, il n’y a pas de débat présidentiel. Dans un discours du 23 avril 2002, Jacques Chirac explique pourquoi il refuse de débattre avec Jean-Marie Le Pen.
  • Débat du 2 mai 2007 entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy marqué par un échange sur la scolarisation des enfants handicapés : Nicolas Sarkozy : Calmez-vous et ne me montrez pas du doigt avec cet index pointé ! - Ségolène Royal : Non, je ne me calmerai pas ! - Nicolas Sarkozy : Pour être Président de la République, il faut être calme. - Ségolène Royal : Non, pas quand il y a des injustices ! Il y a des colères saines, parce qu’elles correspondent à la souffrance des gens. Il y a des colères que j’aurai, même quand je serai Présidente de la République.
    Consulter le texte du débat du 2 mai 2007

Rechercher