Prise en charge de la dépendance : un chantier une nouvelle fois reporté en 2011| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Prise en charge de la dépendance : un chantier une nouvelle fois reporté en 2011

le 7 09 2011 Archives.

Paris 14e. Hôpital Cochin. Service des urgences. Salle de consultation. Paris 14e. Hôpital Cochin. Service des urgences. Salle de consultation. © La Documentation française

Dans une déclaration du 6 avril 2007, Nicolas Sarkozy, alors candidat à la présidence de la République, souhaite que la "France soit un modèle en Europe dans la prise en charge de la dépendance" et envisage à cet effet "la création d’une cinquième branche de la protection sociale ".
Dès son élection à la présidence de la République en 2007, il promet l’ouverture d’un chantier sur la dépendance. Plusieurs ministres sont successivement en charge de ce dossier, tout au long du quinquennat. Une première réforme est envisagée en 2008, mais elle est reportée du fait de la conjoncture économique et financière difficile.
Entre février et juin 2011, un débat national est organisé pour informer le grand public sur la question de la perte d’autonomie des personnes âgées, tandis qu’un communiqué de la présidence de la République du 13 juillet 2011 prévoit l’annonce de mesures dès septembre 2011.

Cependant, dans sa conférence de presse du 24 août 2011, François Fillon, Premier ministre, déclare que "traiter ce dossier dans le contexte économique et financier que nous connaissons aujourd’hui et dans l’urgence ne serait pas responsable".

Consulter une sélection de déclarations sur ce sujet, au cours du quinquennat de Nicolas Sarkozy .

Rechercher