Le recrutement et la formation des enseignants| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Le recrutement et la formation des enseignants

le 3 06 2011 Archives.

Précédée par une journée de "pré-recrutement", organisée le 26 mai 2011 par le Pôle emploi et le rectorat de Paris, et d’un entretien accordé par le ministre de l’Éducation au "Journal du dimanche" du 29, la campagne d’information qui débute le 1er juin vise à recruter 17 000 personnes dans l’Éducation nationale en 2011. L’objectif est "d’attirer les meilleurs talents" en revalorisant le métier en début de carrière. 3 000 postes sont à pourvoir dans le premier degré, 8 000 dans le secondaire ainsi que des postes d’agents administratifs et de personnels de santé scolaire.

En raison toutefois de la politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, le ministre juge probable la suppression d’au moins 16 000 postes en 2012 dans l’Éducation nationale, soit autant qu’en 2011, mais s’engage à maintenir "autant de classes" dans le primaire en 2012 qu’en 2011. Le nombre de postes offerts aux concours externes d’enseignants est passé de 18 600 en 2008 à 11 600 en 2011. La réforme de la formation des enseignants de juillet 2008 a élevé la qualification au niveau master (bac +5) et supprimé l’année de stage en alternance, rendant l’entrée dans le métier plus difficile. Alors que la FSU envisage l’éventualité d’une grèveGrèveArrêt du travail par les salariés d’une entreprise ou d’un service pour la défense de leurs intérêts communs. dans l’éducation dès la rentrée de septembre, l’Association des maires de France conteste dans son communiqué du 19 mai la méthode d’élaboration de la carte scolaire 2011 et demande qu’une analyse "objective" des besoins scolaires soit effectuée préalablement à toute décision de réduction des effectifs.

Vie-publique.fr vous propose une sélection de prises de position portant sur les réformes successives de la politique de recrutement et de formation des enseignants depuis 2002.

Rechercher