Relation franco-allemande et crise de l’euro| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Relation franco-allemande et crise de l’euro

le 16 05 2012 Archives.

Président de la République nouvellement investi le 15 mai 2012, François Hollande s’est, le jour même, rendu à Berlin pour y rencontrer la chancelière de la République fédérale d’Allemagne, Angela Merkel.

L’importance de la relation entre la France et l’Allemagne a ainsi été réaffirmée. Le poids du « couple franco-allemand » dans la gestion de la crise de la dette en Europe, notamment pour ce qui concerne les dispositifs mis en place pour soutenir la Grèce et lui permettre de se maintenir dans la zone euroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro., a souvent été souligné et même parfois jugé excessif.

La campagne électoraleCampagne électoraleEnsemble des opérations de propagande qui précèdent une élection ou un référendum a mis en lumière des différences de point de vue entre la chancelière allemande et celui qui allait être élu président de la République française. La volonté de renégocier le traité européen de stabilité signé en mars 2012 (instituant une règle d’équilibre budgétaire) pour lui adjoindre des mesures de relance de la croissance a été constamment affirmée par François Hollande. Ce premier voyage en Allemagne a ainsi été l’occasion de confronter les positions dans la perspective notamment du prochain Conseil européen du 23 mai 2012.

Vous trouverez ici une sélection de déclarations présidentielles montrant ce qu’ont été dans la période récente les grandes orientations de la coopération franco-allemande face aux évolutions de la crise de la zone euro.

Rechercher