Les relations France - Chine à travers les voyages officiels des présidents de la République| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Les relations France - Chine à travers les voyages officiels des présidents de la République

le 14 02 2014 Archives.

Il y a cinquante ans, le 27 janvier 1964, le Général De Gaulle reconnaissait officiellement la République populaire de Chine de Mao Tsé-toung. La France est l’un des premiers pays occidentaux à reconnaître la Chine populaire et à nommer à Pékin un ambassadeur de plein exercice. Georges Pompidou est le premier chef d’Etat occidental à se rendre en Chine populaire en septembre 1973.

En 1989, la France condamne le massacre de la place Tiananmen (3-4 juin) et approuve, le 27 juin, un embargo européen sur les ventes d’armes à Pékin. Le 14 juillet, à l’occasion de la célébration du bicentenaire de la Révolution française, près de 200 étudiants chinois défilent sur les Champs-Elysées. En 1991, la vente de frégates à Taïwan provoque un refroidissement des relations.

Depuis 1997, la relation bilatérale se caractérise par un partenariat global stratégique qui se traduit par un « flux régulier d’échanges politiques de haut niveau et par un dialogue qui englobe tous les sujets, à la mesure de l’émergence de la Chine dans tous les domaines ». Tout au long de l’année 2014, différentes manifestations sont organisées en France et en Chine pour célébrer le partenariat franco-chinois, toujours maintenu selon trois axes prioritaires : renforcer le dialogue politique, rééquilibrer les relations économiques entre les deux pays et développer les échanges entre les sociétés civiles notamment entre jeunes Français et jeunes Chinois.

Vie-publique vous propose de relire, à cette occasion diverses allocutions des présidents de la République française en voyage officiel en Chine.

Les allocutions du Président Giscard d’Estaing

Les discours des présidents Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande

Rechercher