Les relations franco-libanaises dans un contexte de crise politique au Liban| vie-publique.fr | Ressources

Imprimer

Les relations franco-libanaises dans un contexte de crise politique au Liban

le 16 06 2008 Archives.

Le Président de la République française, Nicolas Sarkozy, s’est rendu au Liban le 7 juin 2008, pour saluer l’élection de M. Michel Sleimane à la Présidence de la République libanaise, à la suite de l’accord de Doha, signé le 21 mai. L’accord convient de l’élection par le ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. du candidat consensuel, le général Michel Sleimane, à la Présidence de la République et de la formation d’un gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. d’union nationale. Les parties s’engagent en vertu de cet accord à ne pas démissionner ni entraver le travail du gouvernement

Cette élection, qui met fin à une vacance à la tête de l’État depuis novembre 2007, marque une étape dans le règlement de la crise politique libanaise, règlement dans lequel la France s’est impliquée depuis un an.

Retour sur les déclarations du Président de la République et du ministre des Affaires étrangères sur les relations franco-libanaises depuis novembre 2007

Rechercher