Sur la situation des migrants à Calais| vie-publique.fr | Ressources

[ Publicité ]
Imprimer

Sur la situation des migrants à Calais

le 18 08 2015 Archives.

La préfecture du Pas-de-Calais estime à environ 3 000 le nombre de migrants présents à Calais et dans sa région, principalement, Soudanais, Erythréens, Afghans mais aussi Syriens, Sénégalais, Centrafricains, Nigériens, Maliens, Sri-lankais ou Albanais. Alertée sur une situation humanitaire préoccupante, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a rendu un avis sur la situation des migrants à Calais et dans le Calaisis, le 2 juillet 2015. Elle recommande des mesures d’urgence (accès à l’eau, à l’assainissement, et aux soins médicaux, hébergements d’urgence…) sur le site, dénommé la "jungle". Elle souhaite, par ailleurs, la remise à plat des traités franco-britanniques sur la politique migratoire, principalement, le traité dit du Touquet, signé le 4 février 2003 à la suite de la fermeture du centre de Sangatte décidée par Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur. Dans son avis, la CNCDH rappelle que "la présence importante de migrants à Calais est la conséquence directe du passage des frontières de l’espace SchengenEspace SchengenAu sein de l’Union européenne, espace de libre circulation des personnes entre les États signataires de l’accord de Schengen. par des populations entières qui fuient, au péril de leur vie, les conflits armés sévissant au Moyen-Orient et ailleurs".

Alors que l’été 2015 est marqué par de fortes tensions autour du Tunnel sous la Manche, Vie-publique vous propose une sélection de déclarations sur les migrants à Calais depuis la fermeture du centre de Sangatte.

Rechercher