Citoyenneté : comment renforcer l’engagement républicain| vie-publique.fr | A la Une

[ Publicité ]
Imprimer

Citoyenneté : comment renforcer l’engagement républicain

le 17 04 2015 Archives.

Citoyens de France

Citoyens de France © DURIS Guillaume - Fotolia

A la suite des attentats de janvier 2015, le président de la République a demandé au président de l’Assemblée nationale et au président du Sénat de conduire une réflexion sur la manière de renforcer le sentiment d’appartenance républicaine. Leurs rapports ont été remis le 15 avril 2015.

Gérard Larcher, président du Sénat, considère que le renforcement de l’engagement républicain et celui du sentiment d’appartenance à la nation sont liés. Le communautarisme peut présenter un risque pour la cohésion nationale s’il prend le pas sur la communauté nationale. Pour renforcer le sentiment d’appartenance, l’école doit être mise au service de l’émergence d’un citoyen rationnel s’affranchissant de sa communauté. Pour Gérard Larcher, cela passe par l’autorité du maître face à l’élève et par la primauté accordée à la transmission des savoirs sur les "pédagogismes". Les politiques d’immigration devraient aussi être revues : fixation annuelle de quotas pour le nombre maximal de ressortissants étrangers autorisés à s’installer en France, application effective des mesures d’expulsion, contrôle de l’assimilation des candidats à la nationalitéNationalitéLien juridique donnant à un individu la qualité de citoyen d’un Etat. française. Il s’agit aussi d’instaurer un dialogue avec toutes les religions, et particulièrement l’islam. Enfin, pour les futurs fonctionnaires ou pour les candidats à la nationalité française, un engagement civique (service civique ou réserve citoyenne) pourrait être rendu obligatoire.

Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, pour redonner un sens aux principes républicains pour chaque citoyen, présente 61 mesures organisées autour de quatre axes forts : la jeunesse, l’engagement, l’énergie associative, le sens civique. Ces mesures doivent permettre que chacun ait le sentiment que la République est présente partout et que nul n’en est exclu. Il est essentiel de lutter contre le sentiment de relégation. Les politiques publiques doivent être fortes, l’État et les collectivités territoriales au service de l’égalité de tous et de tous les territoires. Pour favoriser la participation des citoyens à la décision et au contrôle de l’action publique, le vote obligatoire pour toutes les élections est proposé. Pour promouvoir l’engagement de la jeunesse, Claude Bartolone souhaite que tous les élèves des grandes écoles poursuivent une mission civique d’une durée de trois mois. Pour favoriser le réseau associatif, sont proposées la mise en place d’un parcours d’engagement pour chaque bénévole, la reconnaissance d’un statut d’utilité civique et l’ouverture de droits à la formation ainsi que la validation de trimestres pour la retraite pour les responsables d’association d’utilité civique.

Mots clés :

Rechercher