Imprimer

Les taux d’intérêt

le 29 août 2018

Le prêt à intérêt, assimilé à l’usure jusqu’au XIIIe siècle en Occident, se voit progressivement légitimé et remplacé par la notion d’intérêt. L’intérêt est défini par la comptabilité nationale. Il existe de nombreux taux d’intérêt.

Les intérêts dans la comptabilité nationale

La comptabilité nationale définit les intérêts comme une forme de revenu de la propriété que reçoivent les propriétaires des actifs financiers suivants : dépôts, titres (autres que les actions), crédits, autres comptes à recevoir.

Les intérêts versés par les ménages sont les intérêts sur crédits à court terme (crédits consommation) et les intérêts sur crédits à long terme (crédits logements).

Les intérêts reçus par les ménages sont les intérêts sur placements à vue et les intérêts sur obligations.

Diversité de taux d’intérêt

Le taux d’intérêt constitue une variable macroéconomique importante en raison de son lien avec la rentabilité des investissements, le prix des actifs financiers et les taux de change.

Le taux d’intérêt indique le prix à payer par un emprunteur pour disposer d’une somme d’argent.

Le taux d’intérêt nominal est la rémunération apparente des placements.

Par rapport au taux d’intérêt nominal, le taux d’intérêt réel tient compte des fluctuations de valeur de la monnaie.

Les taux d’intérêt à court terme sont en général associés au bons du Trésor ou à des instruments comparables ayant une échéance à trois mois. Ils sont fixés par l’autorité monétaire (la Banque centrale européenne pour la zone euroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro.).

Ils sont couramment désignés par les termes normalisés “taux du marché monétaire” et “taux des bons du Trésor”.

Les taux d’intérêt à long terme sont souvent associés aux obligations à 10 ans (des instruments dont l’échéance est à 5 ans ou 30 ans peuvent également entrer dans cette catégorie).

Ils dépendent essentiellement du prix facturé par le prêteur, du risque propre à l’emprunteur et de la réduction de la valeur du capital. Ces taux d’intérêt se forment selon l’offre et la demande sur le marché obligataire.

La prise en compte des taux d’intérêt à long terme est fondamentale dans l’investissement des entreprises. En effet, les taux d’intérêt stimulent l’investissement en équipement neuf lorsqu’ils sont bas et ont un effet dissuasif lorsqu’ils sont élevés.

Mots clés :

Rechercher